– 4 degrés à Saint-Nazaire, mais priorité à l’hébergement des migrants !

800-440px-sdf

Communiqué de presse du Front national (FN) de Loire-Atlantique, section de Saint-Nazaire

Dénonçant depuis plusieurs semaines la situation alarmante du foyer Blanchy de Saint-Nazaire, lequel met littéralement dehors les sans-logis qu’il accueille, chaque matin, dès neuf heures, le Front national vient de s’adresser à cette structure. Au bout du fil, le responsable du foyer confirme bel et à bien qu’à l’avenir, le foyer ne restera pas ouvert en journée — sauf les samedis et dimanches — et qu’il continuera à rester fermé de neuf heures à seize heures trente.

De nouveau en 2017, les sans-logis du foyer Blanchy seront donc condamnés à rester dehors, plus de sept heures par jour, alors que la température extérieure ne cesse de descendre : – 1 degré vendredi matin, et même – 4 degrés ce samedi matin ! Pour eux, l’année commence mal, sous le signe de la préférence étrangère.

Ceux qui, à Saint-Nazaire, connaissent le plus en précarité, se trouvent être donc moins prioritaires que les « migrants » que notre ville accueille par dizaines, les logeant au chaud et tous frais payés, 24 heures sur 24. Les migrants sont donc prioritaires sur les sans-logis nazairiens, ce que prouvent bien les facilités d’hébergement accordées depuis plus d’un an aux premiers. C’est cela, la solidarité vue par la municipalité socialiste de David Samzun et Laurianne Deniaud ! Il fait – 4 à Saint-Nazaire, mais l’hébergement des migrants reste pri-o-ri-taire !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *