À Orvault, le FN lance sa refondation

800-440px-AdRERJB

Article de Presse Océan du 20 novembre 2017


POLITIQUE — À son congrès national de mars 2018, le Front national doit conforter sa ligne

À Orvault, le porte-parole du FN Jordan Bardella est venu rassurer les militants après une année compliquée.

Nouveau porte-parole, Jordan Bardella, 22, ans, a expliqué samedi aux militants « la refondation » voulue par Marine Le Pen « pour en faire un parti de gouvernement ».

Au congrès, en mars 2018, Marine Le Pen sera « seule candidate » à sa présidence. Les 81 000 militants éliront aussi « le comité central de 100 personnes », et se prononceront sur « les statuts : nom du mouvement, etc. »

« Les militants veulent voir où va le mouvement. », indique Éléonore Revel, nommée secrétaire départementale après le départ « avec deux adhérents d’Alain Avello » chez les Patriotes de Florian Philippot. Y a-t-il eu des fuites ? « Non. », soutient madame Revel. Pas plus après le débat d’entre deux tours « raté par Marine Le Pen », a confirmé monsieur Bardella. « Elle a été claire : nous devons, à terme, recouvrir une monnaie nationale, mais ce n’est pas une priorité. » Quelles sont-elles ? « La souveraineté de nos frontières », « réattribuer les pouvoirs de la Commission européenne aux États-Nations, et assurer la sécurité face au terrorisme, caria loi terrorisme est dérisoire, en restreignant les prérogatives. » Réclamées aussi, « la fermeture des mosquées islamistes radicales, l’expulsion des fichés S étrangers et la rétention des fichés S de nationalité française, qui doivent être jugés pour intelligence avec l’ennemi ».

Le FN dénonce « la politique de soutien aux hyper-riches ». Et prône « la baisse des trois premières tranches de l’impôt, l’allègement des charges des TPE et des PME et des droits de douane ». Éléonore Revel candidaterat-elle aux municipales à Nantes en 2020 ? « On veut élargir des listes de rassemblement », dit-elle, en pointant « les agressions à la Semitan », où elle réclame « une police des transports », et « les vols au Bouffay et au Hangar à bananes, où la police municipale doit faire des rondes toute la nuit ». Elle veut « sécuriser les bords de Loire » et s’en prend au « laxisme judiciaire » devant « les milices cagoulées d’ultra-gauche sur la Loi travail ».

Frédéric TESTU

► SUR CE MÊME THÈME

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *