Accueillir les « migrants » à Sautron ?

800-440px-Friard

Communiqué de presse de Guylène Friard, conseillère municipale de Sautron

Plus soucieuse de se donner à bon compte une image humanitaire et généreuse que de l’intérêt réel des habitants de Sautron, Marie-Cécile Gessant a jugé bon de signaler aux services préfectoraux qu’elle était prête à mettre un logement d’urgence dont dispose la ville de Sautron à la disposition de « migrants ».

Pour Guylène Friard, conseillère municipale Front national de Sautron, cette proposition est irresponsable pour plusieurs raisons :

  1. Aucune condition de choix des« migrants » n’est fixée. Alors qu’accueillir des chrétiens ou des yézides réellement persécutés par les islamistes syriens et irakiens pourrait se concevoir, le refus de Marie-Cécile Gessant de fixer des critères fait que Sautron accueillera n’importe qui, y compris de faux réfugiés et pourquoi pas des musulmans islamistes.
  2. Marie-Cécile Gessant, comme les dirigeants du Parti socialiste et des Républicains, trompe nos concitoyens en laissant entrendre que les migrants seraient des « réfugiés » temporaires. Il n’en est rien. Ces migrants clandestins resteront durablement sur le territoire national au frais du contribuable local. Au demeurant, les signaux d’accueil favorables envoyés par les municipalités comme celle de Sautron ne feront que renforcer le phénomène migratoire et avec lui, le risque d’exposer la France à l’infiltration de terroristes islamistes.

Fidèle à ses engagements et à la défense des intérêts de nos concitoyens, Guylène Friard, conseillère municipale Front national de Sautron, dénonce la proposition de Marie-Cécile Gessant d’accueillir des « migrants » et défendra cette position lors du prochain conseil municipal.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *