Après la dette cachée de la gauche, la dette escamotée de la droite

800-440px-MaRegion

Tribune du Front national, dans le magazine Ma région, le mensuel des Pays de la Loire


Le budget 2018 présente quelques points positifs, et beaucoup de vœux pieux de rigueur budgétaire, mais ne semble guère vouloir sortir d’une culture de l’endettement dans la continuité de l’ex-majorité PS. Le recours à l’emprunt, à hauteur de 265 millions d’euros (15 % de nos recettes), justifié par des taux d’intérêts historiquement bas, est un pari très risqué.

Comment maîtriser les effets cumulatifs de cette dette, lorsque les taux d’intérêts remonteront et la croissance retombera ? De plus, aucune baisse significative des dépenses de fonctionnement n’est prévue.

► SUR CE MÊME THÈME

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *