Après l’aéroport, le Grand port

800-440px-MaRegion

Tribune du Front national, dans le magazine Ma région, le mensuel des Pays de la Loire


L’abandon du projet de Notre-Dame-des-Landes devrait permettre à l’État d’investir dans le développement de l’outil exceptionnel qu’est le port de Nantes-Saint-Nazaire, à Montoir-de-Bretagne. Celui-ci connaît une louable extension de son trafic, car ce sont près de trente millions de tonnes qui ont transité l’an passé.

Cependant, il souffre de deux handicaps. L’un vient de la nécessité de draguer en permanence le chenal, que l’État ne prend plus à sa charge, et l’autre du manque de raccordement routier et ferroviaire, permettant d’aller directement vers le Sud-Loire et le centre-Bretagne. Le groupe FN veillera à ce que la Région prenne les décisions qui s’imposent.

► SUR CE MÊME THÈME

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *