Avec une opposition comme celle de L. Garnier, J. Rolland n’a pas besoin de majorité

800-440px-Rolland

Communiqué de presse d’Éléonore Revel et d’Arnaud de Rigné


Reste-t-il quelque chose de « droite » dans le programme de Laurence Garnier pour Nantes ?! L’élue municipale LR a accordé ce samedi un entretien à Ouest-France, l’occasion de révéler son vrai visage : celui d’une « opposition » terne et sans véritable point de désaccord avec la maire socialiste. Voilà deux véritables sœurs jumelles politiques.

Ainsi, Laurence Garnier se dit par exemple favorable aux mesures de Johanna Rolland sur l’accueil des migrants clandestins de la Fac au sein de l’ancien EHPAD de Bréa, validant ainsi l’invasion migratoire dans notre ville. Elle se dit également favorable à la mise à l’écart de la voiture à Nantes, alors que les automobilistes sont déjà largement pris pour cible par les politiques publiques en matière d’urbanisme et d’installation de radars.

À Nantes, le Front national sera donc la seule véritable opposition aux tenants de cette politique toujours plus favorable aux mieux lotis, à ceux qui ne connaissent pas les difficultés de notre ville. Un pôle de rassemblement sera ainsi constitué en vue des prochaines municipales dans toute l’agglomération, pour permettre de fédérer tous ceux qui ne veulent pas de cette politique et qui souhaitent une ville sûre, dans laquelle la municipalité se trouve proche de ses administrés, plutôt que de les laisser en proie aux problèmes socio-économiques.

► SUR CE MÊME THÈME

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *