Blocage «illimité» à la Fac : non à la chienlit, les étudiants ont droit à leurs cours !

800-440px-Rigne

Communiqué de presse d’Arnaud de Rigné, membre de la direction national du FN jeunesse (FNJ), délégué départemental adjoint du FN de la Loire-Atlantique


Ce mardi 3 avril, des étudiants qui occupaient un amphi de la Fac de droit se sont crûs avisés de « voter » lors d’une autoproclamée « assemblée générale » un blocus illimité jusqu’au retrait de la loi Vidal, supprimant le tirage au sort et validant la mise en place de PacourSup.

Si la réforme est sans doute imparfaite (les attendus devraient être strictement encadrés), il n’en demeure pas moins que son objectif était malgré tout légitime : la sélection républicaine à la Fac est un des moyens permettant d’endiguer le très fort taux d’échec de plus d’un étudiant sur deux en première année, laissant un très grand nombre de primo-bacheliers sur le carreau.

En outre, les autres revendications de ces étudiants (parmi elles l’installation illégale des migrants clandestins à la Fac) sont pour beaucoup farfelues voire totalement contraires à l’intérêt national et au maintien de l’ordre public.

Le Front national (FN) de la Loire-Atlantique appelle donc les étudiants de la Fac de Nantes à outrepasser le blocus à la fac, en demandant le cas échéant au service de sécurité de l’Université (très efficace, notamment à la Fac de droit !) de les laisser assister normalement aux cours et poursuivre leur cursus, sans encombres.

► SUR CE MÊME THÈME

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *