Bruno Retailleau, si des Françaises sont mises sous des burqa, c’est par votre faute

An Afghan Muslim devotee prays to celebrate Eid al-Adha at the Shah-e Do Shamshira mosque in Kabul on October 15, 2013. Muslims across the world are preparing to celebrate the annual festival of Eid al-Adha, or the Festival of Sacrifice, which marks the end of the Hajj pilgrimage to Mecca and in commemoration of Prophet Abraham's readiness to sacrifice his son to show obedience to God. AFP PHOTO/ Noorullah SHIRZADA        (Photo credit should read Noorullah Shirzada/AFP/Getty Images)

Communiqué de presse de Pascal Gannat, président du groupe Front national-Rassemblement Bleu Marine au conseil régional des Pays de la Loire

Bruno Retailleau a déclaré à l’occasion de la journée de la femme que « le pire en France aujourd’hui », c’est l’ « idéologie islamique radicale » qui veut maintenir les femmes « sous des burqa ». Le président du conseil régional des Pays de la Loire tente de racoler l’électorat du FN pour le compte de François Fillon, avec des déclarations chocs.

L’ex premier ministre de Nicolas Sarkozy et les Républicains ont promu l’islamisme radical en confiant le CFCM à l‘UOIF, branche française des Frères musulmans ; ils ont déstabilisé la Libye, par laquelle transitent des flux incontrôlables de migrants vers l’Europe ; ils ont soutenu les islamistes « modérés » de Syrie, devenue base arrière de Daech. La vice-présidente du conseil régional, Laurence Garnier, également chef de l’opposition LR à la Mairie de Nantes, n’a jamais condamné les subventions aux associations « culturelles » des mosquées, dont chacun sait qu’elles sont pour 50 % sous la coupe de l’UOIF. Par ailleurs, l’exécutif régional a maintenu les subventions aux associations communautaristes comme Tissé Métisse, qui a invité un imam contesté.

D’après l’Institut Montaigne, 28 % des musulmans présents sur notre territoire sont partisans de l’application de la charia en France. La droite, otage du centre et se pliant à l’hégémonie culturelle de la gauche, est avec la gauche coresponsable de cette situation. Le groupe régional FN-RBM lutte avec Marine Le Pen contre l’islamisation de la France et pour la dignité de toutes les françaises, qu’elles soient musulmanes ou non.

► SUR CE MÊME THÈME

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *