Retailleau va-t-il supprimer du personnel régional pour respecter la doctrine Fillon ?

800-440px-Retailleau

Communiqué de presse de Pascal Gannat, président du groupe Front national-Rassemblement Bleu Marine au conseil régional des Pays de la Loire

Bruno Retailleau, fidèle soutien de François Fillon, cautionne en toute logique le programme présidentiel de ce dernier. Mais compte-t-il pour autant appliquer les mesures de ce programme à sa propre collectivité ?

François Fillon propose la suppression de 500 000 postes de fonctionnaires, soit 8,9 % de l’effectif total des fonctionnaires français. La Région Pays de la Loire compte 3 054 agents régionaux. En appliquant la doctrine Fillon, à peu près 272 postes d’agents régionaux devront être supprimés.

De deux choses l’une : soit il s’agit de démagogie, c’est-à-dire de la vieille rengaine du « Y a qu’à, faut qu’on » resservie à chaque élection, visant à supprimer des postes de fonctionnaires pour faire croire qu’on diminuera les impôts. Depuis trente ans, cela se transforme en tour de passe-passe, qui consiste à supprimer des fonctionnaires d’État pour créer des fonctionnaires territoriaux, et donc augmenter les impôts locaux (+ 50 % de fonctionnaires territoriaux depuis vingt ans, y compris sous la présidence régionale de François Fillon). Soit il s’agit d’une idée sérieuse, et Bruno Retailleau devra passer aux actes pour montrer l’exemple. Compte-t-il faire des coupes sur le personnel dans le budget de sa collectivité, en supprimant des postes d’agents régionaux pour être en conformité avec le programme du candidat, François Fillon ?

Le groupe Front national des Pays de la Loire rappelle que l’effort budgétaire doit porter avant tout sur le recentrage des missions de l’État sur ses fonctions régaliennes (police, armée, justice, éducation et finances). Il s’agit également d’être plus rigoureux sur les subventions accordées aux entreprises et aux associations, support du clientélisme et du communautarisme.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *