Candidats de choc pour le Front national

Article de Ouest-France du jeudi 5 février 2015

Le Front national nourrit de gros espoirs aux prochaines élections départementales, notamment dans le secteur 2 de Saint-Nazaire. Son 1er objectif est déjà atteint, puisqu’il présentera des candidats dans tous les cantons. L’équipe travaille à la rédaction d’un programme départemental qui sera rendu public le 10 mars. On connaît déjà les grandes lignes : « Dépenser moins mais mieux, aider les nôtres avant les autres, maintenir les services publics de proximité, défendre l’existence et le rôle du département et la sécurité, première des libertés« .

Lydia Poirier, 25 ans, est née à Toulouse. Elle a commencé son parcours politique il y a tout juste 18 mois lors des dernières municipales. Adjointe au maire de Trignac David Pelon durant 7 mois, elle dit avoir été « destituée pour ses idées, alors que le maire connaissait [ses] convictions et souhaitait avant tout faire tomber les communistes. » La jeune femme se dit « attristée » par la perte de sa place d’adjointe au social et au logement, « mais heureuse de retrouver sa liberté de parole au sein de son parti« .

Jean-Claude Blanchard, retraité de 62 ans, vient du milieu d’extrême gauche. Après un court séjour au PS, il adhère au FN en 1983. Soudeur aux Chantiers, et délégué syndical, il est candidat dans plusieurs circonscriptions. En 2014, il fait son entrée au conseil municipal de Saint-Nazaire avec des autres élus FN. Avec 13,81 % aux dernières cantonales, le candidat « espère être au second tour avec l’objectif d’être devant« . Son principal adversaire : « le PS, qui a abandonné son programme social« .

Michel Godin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *