Chômage : un échec monstrueux

Picto-poleemploi

Communiqué de Marine Le Pen, présidente du Front national

Le chômage continue d’augmenter à une vitesse effrénée. Ce sont désormais plus de 4 millions de Français qui sont privés d’emploi. Le chômage devient une menace pour chaque famille, chaque travailleur, et plonge des pans entiers de la société dans le désespoir.

Nicolas Sarkozy ne se préoccupe pas du chômage. Il préfère continuer son divertissement préféré, celui de la communication électoraliste. Faire de belles leçons d’économie lors d’une conférence de presse, se faire passer pour le sauveur de l’euro à l’occasion d’un sommet européen, écrire une lettre aux parlementaires… Ce ne sont pas ces exercices de communication qui vont faire baisser le chômage et sortir les Français du marasme dans lequel ils sont aujourd’hui plongés.

Nicolas Sarkozy a un bilan désastreux : c’est non seulement le président du chômage, mais aussi celui du pouvoir d’achat en berne et de la dette. Il n’y a rien à garder de son action économique.

En s’enfonçant dans la politique suicidaire d’endettement de la France pour sauver la monnaie unique, en refusant de s’attaquer aux dogmes qui mettent notre économie à genoux, la désindustrialise et font progresser le chômage, Nicolas Sarkozy mène le pays à la ruine. Les Français ne lui pardonneront pas.

Marine Le Pen, présidente du Front national, appelle le gouvernement à cesser sa communication électoraliste et à regarder la situation en face. Il faut radicalement changer de politique économique. Protéger l’économie française, la réarmer dans la mondialisation, en mettant en œuvre une politique de réindustrialisation du pays, c’est aujourd’hui indispensable. Il faut pour cela mettre des protections intelligentes aux frontières, retrouver rapidement notre liberté monétaire, et revitaliser l’industrie française grâce à l’action stratégique d’un Etat fort.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *