Conseil citoyen de quartier de Saint-Nazaire : compte-rendu de séance de février

800-440px-CCQ

Compte rendu de séance de Johnny Masson, conseiller citoyen de quartier de Saint-Nazaire


Le 14 novembre dernier, j’ai été nommé par tirage au sort, conseiller citoyen de la ville de Saint-Nazaire pour le conseil de quartier Méan-Penhoët-Herbins. Né à Méan-Penhoët, j’ai passée toute mon enfance (jusqu’à mes douze ans), et depuis 2011 j’y revis. Je suis attaché à l’identité et au patrimoine historique et culturel de mon quartier : notamment sa culture ouvrière, avec les chantiers navals. La culture de Méan, c’est aussi l’Alerte, le club de football de l’Union (UMP), mais également les Bains-douches, le chemin des Brouettes, le gymnase Garnier, l’école Renan, le quartier des Aviateurs, le port, et les célèbres Halles.

En qualité de conseiller citoyen de quartier, je veux être en lien avec le tissu associatif, maillon d’une république de proximité, et plus généralement avec la population locale. Je m’engage à être fidèle à mes valeurs, mes idées et mes convictions. Je pense que l’âme d’un quartier ce joue dans son identité et sa culture, et j’interpellerais la municipalité et les élus, si les projets qui sont menés visent à dénaturer mon quartier. D’ailleurs, je m’opposerais à tout projet qui aurait au cœur la préférence étrangère et immigrée, plutôt que la préférence nationale et locale.

Mon quartier, depuis le XIXe siècle est et demeure un quartier ouvrier, de classes moyennes et populaires (qui au passage sont les grands oubliées de la politique de la liste majoritaire PS-PCF-EELV Saint-Nazaire fraternelle et inventive), et de tradition chrétienne comme en témoigne l’église de Méan. Je n’accepterai pas que l’on bafoue la culture historique du quartier pour avantager une autre culture qui n’est pas la nôtre.

Pour revenir à mon conseil citoyen de quartier, ce 20 février a eu lieu la première séance plénière. Trois élus étaient présents : Jean Luc Séchet, Jean-Marc Allain et Régine Le Bail. Ce premier conseil s’est correctement passé. Nous avons tout d’abord fait connaissance, échangé autour du quartier actuel, de son patrimoine et des idées que l’on pourrait mettre en œuvre. Nous avons dans la foulée préparé une visite du quartier.

Un des ateliers, tout à fait intéressant, faisait ressortir plusieurs points intéressants. Ainsi, le quartier de Méan-Penhoët-Herbins est jugé comme calme et agréable, mais il est souligné qu’il manque parfois de dynamisme (notamment le week-end) et que les incivilités y sont en recrudescence (circulation automobile à des vitesse excessives, rodéos sauvages, incendies criminels…).

La majorité des membres du conseil citoyen de quartier sont d’accord sur la typicité du patrimoine culturel de notre quartier : Chantiers, Bains-douches, Halles, vasière de Méan, étang de Turbé, Brivet, pont de Saint-Nazaire, chapelle d’Herbins. J’ai également rajouté, dans cette liste du patrimoine culturel, l’église de Méan, qui fait à la fois office de patrimoine historique et culturel.

Prochaine étape : le 20 avril, pour la visite du quartier. Hauts les cœurs !

► SUR CE MÊME THÈME

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *