Conseil municipal de Saint-Nazaire : interventions du 3 avril 2017

800-440px-cmsn1116

Intervention de Gauthier Bouchet au conseil municipal de Saint-Nazaire, séance du 3 avril 2017

Monsieur le maire, mes chers collègues.

La nouvelle répartition des sièges au sein du conseil communautaire de notre agglomération amènera notre groupe à formuler quelques remarques. Nous prenons acte de cette délibération unique de ce conseil municipal extraordinaire, non sans réserves, puisque nous voyons bien, à l’examen de cette nouvelle répartition, comment, à bien des égards, les communautés d’agglomération, qui, on le sait, sont intercalées entre les communes et les départements, ne procèdent pas d’une organisation territoriale efficace, puisqu’elles vident finalement les communes et les départements de leurs prérogatives respectives. C’est l’une des raisons d’ailleurs pour lesquelles nous proposons qu’il y soit mis un terme.

Nous constatons dans le cas présent, l’influence croissante de la ville-centre au sein de l’agglomération. Et elle semble confirmer notre réflexion selon laquelle, au sein des intercommunalité, et, a fortiori, des métropoles, s’il y a quantité de perdants, particulièrement dans les zones rurales, il y a toujours un vainqueur objectif, notamment en termes de représentativité démocratique qui sont les villes-centres. Donges, Trignac, Montoir-de-Bretagne et d’autres communes encore seront désormais moins bien représentées, en perdant un élu chacune.

Mais paradoxalement – et c’est heureux ! – si six sièges supplémentaires seront attribués à la commune de Saint-Nazaire, afin que celle-ci représente la moitié d’une intercommunalité désormais dotée de cinquante-huit élus, cela ne constitue même pas tout à fait la part démographique de notre commune par rapport à la totalité des communes de la CARENE. Dans ce cas, les sièges de Saint-Nazaire devraient représenter 56 % du total, soit trente-deux élus, ce dont nous ne voudrions pas. Satisfaisons-nous donc que cette potentialité n’existe pas : elle renforcerait alors à l’excès l’influence de notre commune au sein de notre agglomération.

Enfin, monsieur le maire, nous souhaiterions connaître la répartition des six conseillers communautaires supplémentaires qui représenteront notre commune, au terme de cette nouvelle répartition. Il semble en effet manquer, dans cette délibération, les modalités de cette nouvelle répartition, entre les listes Saint-Nazaire fraternelle et inventive, Désirs de ville et Saint-Nazaire Bleu Marine siégeant depuis les élections municipales.

Monsieur le maire, mes chers collègues, merci de votre attention et, par avance, merci de votre réponse concernant les futurs élus communautaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *