Des migrants dans le Pays de Retz ?

Communiqué de presse du Front national (FN) de la neuvième circonscription de Loire-Atlantique

Les nôtres avant les autres, c’est ce vieil adage que les communes de Sainte-Pazanne, Chéméré, Saint-Viaud, Corcept et Préfailles oublient en décidant de débloquer des budgets conséquents afin de favoriser l’accueil de plusieurs familles de migrants (désignés comme des « réfugiés » et de financer la mise aux normes des locaux qui les recevront, leur hébergements et toute une série d’aides en tous genres.

Pourtant, notre Pays de Retz ne manque pas de compatriotes en situation difficile auxquels les mêmes communes ne proposent rien. La préférence étrangère envers des populations arrivées clandestinement en France manifestée par les communes de Sainte-Pazanne, Chéméré, Saint-Viaud, Corsept et Préfailles n’est pas acceptable. Il est impératif que chez eux, les habitants de ces villes soient mieux traités que les étrangers dont on leur impose la présence.

Au-delà du coût pour la collectivité, et donc des augmentations d’impôt, accueillir à bras ouverts et bourse déliée des « réfugiés » dans le Pays de Retz, c’est accepter demain une migration massive qui déstabilisera notre pays, notre région et nos territoires ruraux, et dont les dizaines de milliers de migrants arrivés en Europe, depuis le début de l’année 2015, ne sont que l’avant-garde.

Afin de défendre ces positions, les militants du Pays de Retz/9° circonscription du Front national, feront campagne durant les prochaines semaines sur les marchés contre l’immigration-invasion.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *