Désastre social en vue chez SFR : le Gouvernement ne peut pas rester inactif

800-440px-FN

Communiqué de presse du Front national (FN)

La possible réduction massive d’effectifs chez SFR, 5000 employés soit un tiers des effectifs totaux, constituerait un désastre économique et social de très grande ampleur, alors que le chômage en France continue d’augmenter.

Elle est d’autant plus difficile à accepter qu’en mars dernier SFR annonçait un bénéfice conséquent de 682 millions d’euros, en forte hausse sur un an. En mai 2016, l’entreprise relativisait les légères pertes du premier trimestre en affichant son optimisme pour l’avenir, prévoyant elle-même de « meilleurs résultats tout au long de l’année ».

Le gouvernement français doit se saisir au plus vite de ce dossier et faire valoir l’intérêt général. L’économie financiarisée, pire ennemie de l’économie réelle et productive, n’a pas à faire sa loi en France.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *