Émeute : le FN44 condamne les violences

Communiqué de presse du Front national (FN) de Loire-Atlantique

Une nouvelle fois, le 27 octobre dans la soirée, la ville de Nantes a subi la violence de casseurs organisés, membres de diverses organisations cataloguées comme d’extrême-gauche, antifa ou zadiste.

Une nouvelle fois, des vitrines ont été cassées, des magasins attaqués, du matériel urbain dégradé, des policiers agressés et de simples citoyens menacés.

Le Front national de Loire-Atlantique condamne ces violences contre des biens et des personnes et s’étonne, une fois de plus, que la répression policière n’ait pas été à la hauteur des délits (seulement 8 personnes interpellées selon France bleu Loire-Océan) .

Suite à ces actes de violence répétés à Nantes, à Notre-Dame-des-Landes et ailleurs dans le département, le Front national de Loire-Atlantique demande au Préfet de Loire-Atlantique d’intervenir auprès du ministre de l’Intérieur afin qu’une procédure de dissolution soit entamée contre les groupuscules violents d’extrême-gauche, antifas et zadistes actifs dans notre département.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *