Escalade des violences dans les transports en commun nantais

800-440px-tan

Communiqué de presse d’Arnaud de Rigné, secrétaire départemental du FN Jeunesse (FNJ) de la Loire-Atlantique, membre du bureau national


Ce lundi, les agents de la TAN étaient en grève, pour protester contre l’escalade des violences à leur encontre qui a lieu depuis le début de la période estivale et qui, à Nantes, dessine une lente progression depuis quelques années.

Au mois de décembre dernier, j’avais demandé la démission de Gilles Nicolas, adjoint à la sécurité du maire, à la suite de la forte montée de l’insécurité dans notre ville. Sûr de lui, il avait prétendu que tout allait mieux se passer à Nantes, sans prendre aucune mesure, ou presque.

Je me joins à la réclamation faite par les syndicats, et je demande donc au nom de notre mouvement à Johanna Rolland, maire de Nantes, de mettre en place des rondes de sécurité dans les véhicules de la TAN, particulièrement dans les quartiers sensibles. Il s’agit d’une mesure de prévention qui rétablirait enfin la sérénité dans notre ville !

► SUR CE MÊME THÈME

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *