Eurocratie contre liberté des peuples

Explication de vote au Parlement européen de Jean-Marie Le Pen, fondateur et président d’honneur du Front national (FN), sur le « Two Pack »

Les deux propositions de règlement appelées « Two Pack » vont accroître les pouvoirs de surveillance de la Commission européenne sur les budgets des Etats membres.

Celle-ci aura dorénavant un droit de regard et d’ingérence et pourra décider des coupes budgétaires et des réformes structurelles à mettre en place si le déficit des 3 % n’est pas respecté. C’est ainsi notre souveraineté budgétaire qui est aujourd’hui transmise à la technocratie bruxelloise.

Les conséquences seront lourdes pour les peuples d’Europe qui vont se voir imposer par Bruxelles des cures d’austérité sans précédent totalement arbitraires et parfaitement imbéciles : baisse des salaires et des retraites, augmentation des impôts ou encore suppression de services publics, fermetures d’hôpitaux, d’écoles ou encore de commissariats de police et de postes de gendarmerie, suppression de lignes ferroviaires…

Il s’agit ni plus ni moins de soumettre les peuples européens aux seuls intérêts des puissances de l’Argent avec la complicité de tous les partis et technocrates qui grenouillent dans les institutions européennes. Député français au parlement européen, je dénonce le crime que constitue ce scandaleux abandon de souveraineté.

Dès 2014, à l’occasion du prochain scrutin européen, les eurocrates devront répondre devant les peuples de leurs positions qui n’aboutissent qu’à toujours plus de misère.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *