Face à la démagogie, l’appel au peuple !

Aux habitants des communes de Saint-Nazaire, Besné, Donges, Montoir-de-Bretagne, Saint-Malo-de-Guersac et Trignac

Chers compatriotes,

Le verdict souverain des urnes est tombé dimanche soir. Dans le premier canton de Saint-Nazaire, nos camarades, Stéphanie Sutter et Gauthier Bouchet, manquent leur qualification au second tour de scrutin à quelques points près, mais réussissent l’exploit de se hisser à 18 % des votes dans un territoire pourtant difficile.

Dans le second canton de Saint-Nazaire, Lydia Poirier et moi-même sommes qualifiés contre le président socialiste du conseil général de Loire-Atlantique : Philippe Grosvalet. En donnant à Lydia Poirier et à moi-même près d’un quart des suffrages, les électeurs ont exprimé un message clair, celui d’une volonté de changement. Nous maintenons donc nos candidatures pour apporter ce changement.

Nous les maintenons pour que, dimanche 29 mars, les patriotes du second canton de Saint-Nazaire puissent avoir des conseillers départementaux à leurs couleurs.

Nos adversaires trompent sans cesse les Nazairiens sur leurs couleurs, n’osant plus rien en dire sur leurs documents de campagne et dans leurs discours, tant le bilan de la majorité PS est calamiteux, et l’opposition UMP inexistante.

Les candidats Front national du second canton de Saint-Nazaire n’ont, eux, jamais caché leurs couleurs. Elles sont celles du drapeau national. Et pour faire vivre les trois couleurs de la France, il faut que demeurent des départements forts. Face au socialisme antisocial, une Loire-Atlantique forte sera un premier rempart, en attendant l’élection présidentielle de 2017.

Face à la démagogie socialiste, nous proclamons l’appel au peuple ! Les patriotes de gauche et de droite doivent massivement rallier nos candidatures au second tour, dimanche prochain.

Nos compatriotes du second canton de Saint-Nazaire doivent nous rejoindre par leurs votes, sans crainte, dans le grand rassemblement des talents et des intelligences : jeunes et retraités, chômeurs et précaires, premiers concernés par la bataille pour l’emploi, fonctionnaires, travailleurs du bâtiment, artisans et petits commerçants, chefs d’entreprises, sous-traitants industriels, agriculteurs, pêcheurs, et ouvriers, bien sûr !

Soudeurs, dockers, métallos, travailleurs du port, de la Navale et de l’aéronautique, la vérité est difficile à admettre, mais sachez-là ! Vous êtes les hommes à abattre qu’a choisi cette caste politique aux abois, qui menace vos salaires, casse vos acquis sociaux, nie votre valeur et se moque de votre identité !

Camarades ! Avec nous, faites vivre l’espérance bleu Marine ! Contre leur oligarchie sans patrie, notre république est nationale ! Vive la France !

Vu, les candidats.
Jean-Claude Blanchard, Lydia Poirier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *