Garantir enfin l’égalité entre les femmes et les hommes

800-440px-SNlm0417

Tribune pour Saint-Nazaire magazine, mai 2017

Les débats relatifs à l’égalité entre les femmes et les hommes lors de la dernière séance du conseil municipal, le 26 janvier, ont été éclairants. La gauche bien-pensante et toute-puissante croit encore détenir un magistère moral sur cette question, comme si elle avait elle-même, de ses mains, créé l’égalité femmes-hommes, alors son bilan prouve plutôt le contraire. Conséquence de ces certitudes des gens de gauche : le Front national ne serait pas crédible sur les questions d’égalité.

Ainsi, au conseil municipal, nos élus ont-ils essuyé les moqueries de la majorité, alors qu’ils rappelaient de simples mesures de bon sens, comme la nécessité de parvenir, enfin, à l’égalité salariale entre les femmes et les hommes, alors que les écarts salariaux sont encore supérieurs à 15 %, selon une étude de 2014 de la DARES.

Mais rien n’y fera. Le système Samzun-Deniaud verrouille la parole des patriotes sur les questions d’égalité, comme tous les grands sujets. La notion d’égalité figurant pourtant au centre du triptyque républicain, aucun patriote sincère ne saurait s’en affranchir. Argument insuffisant, et notamment pour Laurianne Deniaud, qui nous expliquera qu’avec 5 000 euros mensuels, elle défend la condition des femmes au RSA, des travailleuses de nuit, des mères monoparentales ou de ces étudiantes contraintes à la prostitution pour se payer leurs études. Écœurant !

► SUR CE MÊME THÈME

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *