Hausse des impôts locaux à Nantes métropole

LOGO V2-25112014_FINAL_BASE DE TRAVAIL

Communiqué de presse d’Arnaud de Rigné, secrétaire régional du FN Jeunesse (FNJ) des Pays de la Loire

Les impôts locaux vont bientôt tomber, et la note est salée pour les contribuables de l’agglomération nantaise. Une hausse qui peut aller jusqu’à 167€ euros par foyer, et affectera donc sensiblement le pouvoir d’achat des Nantais.

Les socialistes, emmenés par la maire de Nantes Johanna Rolland qui avait promis durant la campagne qu’il n’y aurait pas de hausse d’impôts, ont une nouvelle fois trahi les Nantais, comme ils en ont désormais l’habitude. Une hausse du prix du ticket de tram en début de mandat avait cependant déjà laissé entrevoir le peu de cas que ces gens font du niveau de vie parfois modeste des Nantais.

La fausse opposition locale qu’est la droite municipale a, quant à elle, prétendu fustiger une hausse d’impôts dont elle est indirectement responsable, pour avoir participé au transfert de compétences vers la métropole. Quelle tartufferie que de se mettre à dénoncer ce à quoi on a soi-même participé !

Le Front national a quant à lui prouvé, dans les mairies qu’il gère, qu’il est possible de ne pas provoquer des hausses d’impôts malgré les baisses des dotations de l’État. Une politique de sérieux budgétaire et de maîtrise des comptes publics est parfaitement possible aussi à Nantes, mais est-ce dans la culture de l’équipe en place ou de son opposition que de se donner les moyens de faire des économies justes, ciblées, et raisonnables ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *