Incendies de la Saint-Sylvestre : avec le Front national, tolérance zéro

incendie voiture brle criminel cite quartier dlinquance

Communiqué de presse du Front national (FN) de Loire-Atlantique

C’est dans une atmosphère de guérilla urbaine que s’est déroulée la nuit de la Saint-Sylvestre en Pays nantais.

Dans les quartiers dits « sensibles », au Breil-Malville, au Chêne des Anglais, ou à Malakoff, les pompiers ont dû s’employer à éteindre des feux de voitures et de mobiliers urbains, allumés par des criminels, de plus en plus jeunes. D’après les témoignages, certains n’avaient pas plus de 12 ans. Les pompiers doivent maintenant être escortés par les forces de police pour sécuriser les lieux. Jusqu’où ira cet ensauvagement ?

Laurent Buchaillat, directeur de cabinet du préfet, annonçait le lendemain : « Pas d’événement particulier à signaler. La nuit a été plutôt calme en Loire-Atlantique. » Peut-être ce personnage a-t-il confondu la date du 1er janvier avec celle du 1er avril, quoi qu’il en soit, les riverains dont la voiture a été calcinée ne goûtent certainement pas à ce type d’humour.

Le Front national de Loire-Atlantique exige du préfet, Henri-Michel Comet qu’il communique aux citoyens les chiffres réels des incendies de voitures qui ont eu lieu dans notre département ce soir-là, sachant que plus de 954 voitures ont été effectivement brûlées sur tout le territoire national, soit une hausse de 20 % par rapport à 2016. Avec Marine Le Pen, le FN de Loire-Atlantique rappelle sa volonté de traiter les criminels, primo-délinquants et récidivistes, avec la plus grande sévérité ; à l’opposé du laxisme des gouvernements successifs UMPS, qui ont laissé pourrir la situation. Face à la criminalité : tolérance zéro.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *