Infolettre Front national de Loire-Atlantique du 9 février 2017

800-440px-fn44

Éditorial d’Alain Avello, secrétaire départemental du Front national (FN) de Loire-Atlantique

Le lancement officiel de la campagne présidentielle a eu lieu le week-end dernier, à Lyon, où a été présenté le projet de Marine Le Pen pour la France.

Ce projet comporte 144 engagements, à la fois réalistes et concrets, mais aussi volontaristes et ambitieux pour l’avenir de la France. Sa force est celle des équilibres, entre défense des services publics et libération des PME-TPE, pour ne retenir qu’un seul exemple. Ses orientations portent les promesses de nos souverainetés regagnées, car d’elles dépend notre indépendance, de nos institutions refondées sur les fondamentaux de la Cinquième République, ce qui est une exigence démocratique, d’un choix de civilisation — du choix de la civilisation — quand la mondialisation ultra-libérale déracine les hommes, les arrache à leurs appartenances collectives, les expose à une immigration toujours plus massive, et les accule à une misère sociale croissante.

Le projet que Marine Le Pen a présenté aux Français est un grand, un beau projet, à la hauteur de la dynamique populaire qui porte sa candidature — ce qu’a si bien manifesté le meeting de dimanche — comme de son amour, de sa dévotion et de son ambition pour la France !

En charge auprès de notre candidate des questions d’éducation, j’ai eu pour ma part l’honneur de présenter, lors de ces Assises présidentielles, ses engagements concernant l’École et l’Enseignement supérieur, où se joue l’avenir individuel des jeunes Français et, donc, l’avenir collectif de la Nation. Car, du fait des dysfonctionnements majeurs que connaît aujourd’hui notre système d’enseignement, au point qu’il ne remplit plus guère ses missions essentielles, c’est aussi l’École qu’il s’agira de remettre en ordre, suite à la victoire de Marine Le Pen en mai prochain, et tout au long du quinquennat.

La fédération de Loire-Atlantique a quant a elle démontré son engagement et son dynamisme, par sa présence nombreuse lors de ces Assises : nous étions près d’une vingtaine à participer à cet événement majeur : Éléonore, Brigitte, Ambroise, Amaury, les deux Arnaud, Hugues, David, Gauthier, Charles, Athénaïs, les deux Benoist, Samuel, Johnny… Et les très beaux moments que nous avons partagés au cours de ce week-end renforceront encore, c’est certain, l’amitié militante qui nous lie !

C’est d’ailleurs justement à Saint-Herblain, à côté de Nantes que notre candidate, Marine Le Pen, tiendra son premier grand meeting de campagne. Ce sera le 26 février prochain, au Zénith. Pour répondre aux questions souvent posées, cet événement, auquel l’accès est bien sûr libre et gratuit, débutera à 15 heures, mais, face à l’affluence prévisible, il est fortement conseillé de s’y présenter bien en avance (les portes ouvriront dès 13 heures).

Je compte donc sur la mobilisation de tous pour que le succès de cet événement soit sans précédent : parlez-en autour de vous, venez en famille, entre amis, venez nombreux, car cette élection présidentielle pourrait bien, entre toutes, faire date dans l’Histoire, une histoire qu’il nous appartient à tous d’écrire !

CONSULTER LA SUITE DE L’INFOLETTRE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *