J-.C. Blanchard, « opposant ferme »

800-440px-Blanchard3

Article de Ouest France du mercredi 21 décembre 2015

Il n’a jamais caché son appartenance aux milieux trotskistes nazairiens à la fin des années 1960, ni son adhésion éclair au Parti socialiste. C’était avant son entrée au Front national, au début des années 1980. Ce mouvement, il a parfois pris ses distances avec, notamment à la faveur de la crise mégrétiste, en 1998.

Jean-Claude Blanchard, 63 ans, ancien soudeur aux Chantiers navals, a fait son entrée au conseil municipal de Saint-Nazaire à la suite des dernières élections municipales. Aucune liste n’avait été candidate à Saint-Nazaire depuis 1995. Retraité, il a terminé sa carrière en tant que veilleur de nuit dans le milieu hospitalier.

Aujourd’hui chef du groupe d’opposition Bleu Marine (trois élus), Jean-Claude Blanchard se réjouit de l’ « enracinement » du FN à Saint-Nazaire, où la liste sur laquelle il figurait a remporté 15,71 % des voix, dimanche. Il envisage son mandat régional comme de « l’opposition constructive » et se réjouit du retour des élus Front national dans les Pays de la Loire. Il est, avec la socialiste Violaine Lucas, le seul représentant de Saint-Nazaire au sein de l’assemblée régionale.

Claire Robin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *