La calculette de David Samzun

800-440px-SNm0617

Tribune pour Saint-Nazaire magazine, juin 2017

David Samzun, le maire de Saint-Nazaire, a sorti sa calculette. Au soir du premier tour de l’élection présidentielle, il annonçait à l’Hôtel de ville des résultats très personnels : un Front national en baisse.

Et pourtant, Marine Le Pen obtenait son record historique : 5 100 suffrages, soit 900 en plus que son précédent record. Au second tour, cette percée du Front national était d’autant plus confirmée, avec 7 200 suffrages et, pour la première fois, plus de 20 %.

Mais, rien n’y fait pour David Samzun, ni son adjointe et annexe que constitue Laurianne Deniaud, fidèle relai de la pensée du maire dans le débat public contre l’ « extrême droite ». Pourtant, loin de stagner voire de baisser comme le prétendent les socialistes, les patriotes perfectionnant leur implantation à Saint-Nazaire, en gagnant périodiquement des suffrages. De son côté, le Parti socialiste dévisse, en perdant les trois quarts de ses voix depuis l’élection présidentielle de 2012. Mais monsieur Samzun, fâché qu’il est avec sa calculette, n’entend rien !

► SUR CE MÊME THÈME

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *