La Croatie dans l’Union européenne

Zagreb

Communiqué de presse de Florian Philippot, vice-président du Front national (FN)

L’élargissement non consenti par le peuple français de l’Union européenne à la Croatie est une mauvaise nouvelle, de surcroît en pleine crise économique et sociale.

Mauvaise nouvelle d’abord pour les Croates eux-mêmes, qui rejoignent cette prison des peuples qu’est l’Union européenne, cette machine à détruire la prospérité et la démocratie.

Amis Croates, bienvenue en Enfer !…

Mauvaise nouvelle ensuite pour nos pays, et la France, qui devront supporter de nouveaux transferts financiers vers un pays en crise, qui compte 20 % de chômeurs et dont le PIB par habitant est de 40 % inférieur à la moyenne européenne.

Imposée par l’UMP et le PS aux Français, cette arrivée d’un 28e membre au sein de l’UE a tout de la mauvaise nouvelle au mauvais moment.

L’Union européenne doit cesser tout élargissement. Les peuples doivent au contraire reprendre la main en imposant des référendums sur la fin de l’UE. Seule la coopération des nations libres et souveraines permettra l’édification de grands projets utiles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *