La CSG va augmenter

Marine Le Pen à Nantes

Communiqué de presse de Marine Le Pen, présidente du Front national (FN)

La seule véritable annonce de la conférence sociale, c’est que le gouvernement Hollande envisage désormais une hausse de la CSG.

La CSG est un impôt particulièrement injuste : impôt non progressif, il frappe aveuglément les petits revenus comme les gros revenus, il touche indistinctement les catégories populaires, les classes moyennes et les petits retraités.

Sur le plan de la justice fiscale, la hausse de la CSG est aussi catastrophique que celle de la TVA que nous promettait le candidat Sarkozy. C’est aussi l’assurance d’une nouvelle baisse substantielle du pouvoir d’achat pour ceux qui n’ont que leur salaire ou leur pension pour vivre.

Au PS comme à l’UMP, on semble donc avoir décidé que l’austérité et la rigueur, ce sera bien pour les petits, les salariés et les retraités, et certainement pas pour les grands profiteurs de la mondialisation. Il s’agit là d’une grave trahison des engagements de François Hollande : la justice mise à toutes les sauces dans les promesses de campagne se transforme en une horrible soupe ultralibérale avec une hausse d’un impôt particulièrement injuste, véritable Cerise Sur le Gâteau.

Le gouvernement Hollande confirme avec cette perspective et d’autres décisions regrettables, dont la ratification du traité européen Merkozy, son intention désormais très claire de s’inscrire pleinement dans la continuité du gouvernement Sarkozy : respect scrupuleux de la doxa ultralibérale, mépris des classes moyennes et catégories populaires, abandon des victimes de la mondialisation, saccage en règle du pouvoir d’achat des Français, augmentation des inégalités.

Il est nécessaire de renverser totalement l’ordre des priorités. Il faut viser la défense du pouvoir d’achat des classes moyennes et des catégories populaires en sortant du piège ultralibéral dans lequel la France s’enferme de plus en plus : retrouver notre liberté monétaire, protéger notre économie des ravages de la mondialisation, et retrouver la justice fiscale par le biais d’impôts progressifs sont les seules mesures capables d’assurer la croissance, l’emploi et la justice.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *