La démocratie britannique est plus en forme que la très malade démocratie française !

-

Communiqué de presse de Florian Philippot, vice-président du Front national (FN), député de l’Est au Parlement européen

Les propos de Theresa May, expliquant que le Brexit ne saurait être remis en cause et qu’elle en fera « un succès » pour son pays, sonnent comme un coup de massue sur la tête des européistes qui espéraient encore détourner l’expression démocratique d’un peuple.

Cette prise de position très nette, et sans ambiguïté, du très probable futur Premier ministre britannique illustre également la différence d’état d’esprit entre les élites françaises et celles d’outre-Manche.

Non seulement Theresa May explique que, bien évidemment, le verdict des urnes sera pleinement respecté, mais en plus elle assure que ce résultat marquera positivement l’avenir du Royaume-Uni, signe d’un optimisme et d’un volontarisme aussi salutaires que responsables.

Les dernières illusions des eurorageux sur un deuxième référendum ou sur le piétinement du vote britannique se dissipent enfin. Nous les invitons à présent à digérer cette triple réalité qui s’impose à tous : oui, les peuples sont souverains, oui ils aspirent à la liberté, et oui l’Union européenne devra s’effacer au profit des Nations libres qui coopèrent entre elles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *