La direction de STX France fait des choix politiques, mais ne les assume pas

800-440px-STX

Communiqué de presse de Pascal Gannat, président du groupe Front national-Rassemblement Bleu Marine au conseil régional des Pays de la Loire

La direction des chantiers navals STX de Saint-Nazaire a publié un communiqué pour se démarquer de la visite effectuée par le FN Jeunesse (FNJ). La direction rappelle qu’elle « adopte une position de neutralité, refusant toute visite officielle à caractère politique de quelque parti que ce soit en période pré-électorale. »

La direction de STX ment effrontément. En effet, pendant la campagne régionale, STX a reçu les leaders de la liste de gauche, Christophe Clergeau, et de droite, Bruno Retailleau, lors de visites très « officielles » et médiatisées. En revanche STX a refusé de me recevoir comme tête de liste pour le Front national, liste qui a obtenu près de 20 % au second tour. Je rappelle à la direction de STX qu’avoir l’État comme actionnaire au travers de la DCNS, et recourir à son arbitrage dans la période actuelle, impose de s’abstenir de choix privés.

En tant que président du groupe régional FN-RBM, je recommande à la direction de STX d’adopter une attitude plus prudente quand elle sélectionne les opinions, car elle laisse entrevoir sa proximité avec certains partis politiques. Le Front national représente quasiment 20 % des suffrages à Saint-Nazaire, y compris dans son personnel, et à ce titre, il mérite d’être traité à égalité avec les autres partis. Marine Le Pen est actuellement située au second tour et possiblement éligible à la Présidence de la République. Ces faits ne sont pas indifférents.

► SUR CE MÊME THÈME

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *