La « neutralité » de la Mairie de St-Naz.

Communiqué de presse du Rassemblement Bleu Marine (RBM) de Saint-Nazaire

Depuis lundi 9 mars, jour d’ouverture de la campagne officielle des élections départementales, les candidats du Front national dans les cantons de Saint-Nazaire subissent de très régulières dégradations de leurs panneaux.

Ces dégradations ne concernent pratiquement que les candidats du Front national : Gauthier Bouchet, Stéphanie Sutter, Jean-Claude Blanchard et Lydia Poirier. L’ensemble de nos panneaux ont subi au moins une dégradation en l’espace de quinze jours, et la plupart, plusieurs.

Affiches lacérées, peinturlurées, parsemées d’injures, de dessins de croix gammées et d’excréments, de traits de marqueurs et de peinture : ce fut ce que purent observer les habitants des cantons de Saint-Nazaire ces quinze derniers jours.

Les autres affiches ne furent généralement pas dégradées. Ce n’est pas un hasard : les affiches du Front national, comme leurs candidats, dérangent ce pouvoir aux abois, qui les craint et les combat avec les coups les plus fous.

Ne pas traiter équitablement les panneaux officiels des candidats du Front national est l’un de ces coups injustes. Ce type de traitement questionne la neutralité de la Mairie de Saint-Nazaire dans le cadre de la campagne électorale. Ainsi, celle-ci a prétendu réparer les dégradations commises sur plusieurs panneaux présentant des dessins d’excréments en peinture blanche en recouvrant ces inscriptions d’un trait peint de même couleur. Au final, le résultat est tout aussi voyant et nos panneaux se distinguent — négativement — de tous les autres.

Nous appelons la Mairie de Saint-Nazaire à prendre ses responsabilités et à ne pas se contenter de demi-mesures de diversion pour répondre à des dégradations dont nos positions politiques devant le peuple ne nous rendent pas responsables, et auxquelles nous ne répondons jamais.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *