La voirie nazairienne n’est pas assez entretenue

800-440px-SNm0518

Tribune pour Saint-Nazaire magazine, mai 2018


Ces dernières semaines, un certain nombre de Nazairiens nous font remonter leur lassitude face au manque d’entretien de la voirie. On ne compte plus les routes dégradées, voire défoncées, y compris dans notre centre-ville, que la Mairie prétend vouloir redynamiser : choses vues boulevard Hugo, rues du Croisic, Savary et de Bretagne ou à Villès-Martin.

Au-delà de l’aspect inesthétique, ces problèmes de voirie représentent évidemment un danger, surtout pour les cyclistes et les personnes âgées. Il s’agit donc de travaux à faire, et de dépenses à engager, plus urgentes qu’un dragon de bois à un million d’euros ou que les continuelles subventions aux associations pro-immigrés.

Les Nazairiens sont prioritaires chez eux. Encore faut-il pour cela qu’ils puissent se déplacer en sécurité, et sans honte.

► SUR CE MÊME THÈME

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *