L’association musulmane de Saint-Nazaire continue sa persécution judiciaire du FN

800-440px-TGI

Communiqué de presse du Front national de Loire-Atlantique, section de Saint-Nazaire

Mardi dernier, se tenait au tribunal de grande instance (TGI) de Saint-Nazaire l’audience de Jean-Claude Blanchard, conseiller municipal FN, dans le cadre de la plainte déposée par l’Association culturelle musulmane de Saint-Nazaire et sa région, pour diffamation.

Diffamation ? Mais qui les patriotes auraient-t-ils diffamé ?… Les musulmans de Saint-Nazaire ? Certainement pas. En effet, l’association tire prétexte d’un communiqué maladroit de septembre dernier, sur un prétendu sacrifice de moutons au gymnase Fogel, durant la fête de l’Aïd el-Kébir, pour attaquer les patriotes.

Pourtant, quelques jours après publication de ce communiqué, Jean-Claude Blanchard présentait ses excuses par courrier aux musulmans de Saint-Nazaire, pour ce qu’il admettait être une « erreur de communication », due à des renseignements mal recoupés. Il n’en reste pas moins que le scandale sanitaire de l’abattage rituel et les souffrances qu’il induit chaque année pour des milliers de moutons et de chèvres dans notre pays, lui, reste bel et bien réalité !

Mais ce constat, comme ces excuses, l’Association culturelle musulmane n’en fait rien. Résolument, elle continue sa persécution judiciaire contre les patriotes. D’ores et déjà, elle vient de demander à la présidente de TGI de baisser le montant de sa consignation judiciaire de mille cinq cents à trois euros, mettant en avant… les moyens modestes de ses cotisants !

Rendez-vous est maintenant pris le 11 juillet prochain, pour le procès. La mobilisation du Front national se poursuivra, et avec elle, la justice triomphera !

► SUR CE MÊME THÈME

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *