La décision courageuse du TA au sujet de la subvention accordée au Centre LGBT

800-440px-Rigne-3

Communiqué de presse d’Arnaud de Rigné, secrétaire départemental adjoint du FN de Loire-Atlantique


En février 2016, la municipalité socialiste de Nantes avait accordé, après délibération en conseil municipal, une subvention de 22 000 euros au Centre LGBT de Nantes, légitimement jugée « sans intérêt public local suffisant », et « apportant son soutien à la [gestation pour autrui], pratique illicite, pénalement sanctionnée » par une habitante qui avait fait un recours.

Le tribunal administratif de Nantes, en dépit de la propagande idéologique exercée quotidiennement par les élus socialistes, a justement reconnu le caractère infondé de cette subvention, laquelle « ne peut être regardée exempte de tout motif politique », à un centre qui promeut la « GPA, contraire à l’ordre public et pénalement réprimée ».

Le Front national (FN) de la Loire-Atlantique salue donc cette décision courageuse du tribunal administratif et condamne ces subventions inutilement accordées par l’équipe de Johanna Rolland, de surcroît sur la base du seul motif politique, et demande à ce que l’argent de nos concitoyens soit beaucoup mieux dépensé, notamment pour lutter contre le mal-logement ou l’insécurité, qui ne cessent de progresser à Nantes.

► SUR CE MÊME THÈME

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *