Le FN exclu du comité syndical du Parc naturel de Brière

800-440px-jcb

Communiqué de presse de Jean-Claude Blanchard, conseiller régional FN des Pays de la Loire


Ces derniers jours, les modifications des statuts du comité syndical du Parc naturel régional (PNR) de Brière s’est fait dans l’opacité et sans que nous soyons consultés. Au prétexte que les représentants du conseil régional des Pays de la Loire passeraient de huit à sept au sein du comité syndical, je viens d’en être exclu. J’y siégeais depuis 2016, toujours assidu, et prenant la parole lors des réunions.

Il est maladroit qu’un groupe d’opposition au conseil régional comme celui du FN ne soit plus représenté au sein du nouveau comité. Représentant jusque-là 14 % des élus du conseil régional des Pays de la Loire, nous n’avions pas à rougir de représenter 12 % des membres au sein de la part « régionale » de ce comité syndical. Cette nouvelle représentation, si elle était strictement proportionnelle, intègrerait quatre élus de la majorité LR-UDI, le reste étant réparti au sein des plus gros groupes de l’opposition, soit deux représentants du PS et un du FN.

Le FN est rodé à ce type de petites manœuvres. Cela ne nous empêche pas de les dénoncer. Il importe que l’ensemble des instances travaillant avec la Région adopte une représentation la plus adéquat possible des différents groupes politiques. Il ne s’agit bien sûr pas de les politiser, mais de retranscrire avec objectivité le vote de nos administrés, tel que démocratiquement constaté à l’occasion des élections régionales de 2015.

► SUR CE MÊME THÈME

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *