Le FN nazairien dans Presse Océan

Article de Presse Océan du jeudi 18 septembre 2014

Déjà en campagne

POLITIQUE. Les élus FN au conseil municipal repartent sur le terrain

Les élus FN reviennent sur leurs premiers pas au conseil municipal et leurs perspectives

> Opposition

Les trois élus estiment qu’ils sont « les seuls vrais opposants » à la majorité de gauche, d’autant plus « que la droite a explosé en deux groupes« . Ils regrettent de ne pas siéger dans des commissions comme celles des affaires culturelles et des affaires sociales.

> Maires-adjoints

Les trois élus FN ont contesté l’élection de 17 adjoints au maire et le découpage de la ville en autant de quartiers pour créer plus de proximité entre habitants et mairie. « Ca crée des micro-baronnies et le découpage n’est pas très équilibré.« , estime Gauthier Bouchet. Par ailleurs, Stéphanie Sutter soulève que plus d’adjoints créent plus de frais. Le FN avait d’ailleurs demandé à ce qu’une baisse de 30 % des indemnités des élus soit votée mais sans succès. Le FN a calculé que cela aurait représenté 1,2 million d’euros d’économie sur la mandature.

> Associations

Ils regrettent également d’avoir dû voter contre l’attribution en bloc de subvention aux associations. Les élus auraient aimé nuancer leur avis en votant au cas par cas (400 associations étaient concernées). Ce qui est certain, c’est que les trois élus auraient dit non aux subventions à la Ligue des droits de l’homme, le Mouvement de la paix et le MRAP (Mouvement contre le racisme et pour l’amitié entre les peuples jugées « communautaristes, en guerre contre le FN, et qui ne vont pas dans le sens de l’intérêt public« .

> Port de plaisance

La semaine dernière, le maire de Saint-Nazaire a annoncé son souhait de créer un port de plaisance à la place des « frigos » Stef, près de la base sous-marine. Les trois représentants du Rassemblement Bleu Marine ne se prononcent pas sur cette annonce « tant que l’on n’a pas les tenants et aboutissants » et surtout le budget de cette création. En revanche, ils estiment que le projet mérite l’étude qui va être lancée.

> Terrain

« Nous n’ignorons pas que notre marge de manoeuvre n’est pas complète.« , admettent les élus de l’opposition. Pour ce derniers, l’élection au conseil municipal de Saint-Nazaire est un jalon. « Nous aspirons à préparer le terrain ces deux prochaines années en préalable de la campagne présidentielle de 2017 et d’une victoire possible de Marine Le Pen. » C’est pourquoi les élus assurent que dans deux semaines, ils iront au contact des Nazairiens et tiendront des permanences en mairie.

FN : ambitions nazairiennes

Candidats. Les 3 élus nazairiens du Front national assurent que leur parti présentera des candidats sur les cantons Est et Ouest de Saint-Nazaire, et à La Baule. Ils espèrent être présents au 2nd tour et même l’emporter « dans le cadre d’une quadrangulaire« . Ils visent le canton du président PS du conseil général [ Philippe Grosvalet ], qui regroupe le quartier de Penhoët et la ville de Trignac, où les scores du FN aux dernières élections leur permettent d’avoir des espoirs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *