Le Front national se réjouit de la fin de la ZAD, et s’interroge sur l’occupation de la Fac

800-440px-NDDL3

Communiqué de presse d’Éléonore Revel, déléguée départementale du Front national (FN) de la Loire-Atlantique


Le Front national a toujours demandé l’évacuation de la ZAD et la dissolution des milices ďultra-gauche qui sont régulièrement venues casser les vitrines du centre-ville de Nantes. Nous n’oublions pas non plus l’agression du car de militants lors du meeting présidentiel de Marine le Pen, en février 2017.

Nous nous réjouissons donc du retour à l’ordre de cette zone de non-droit. Nous pensons que le Gouvernement doit faire preuve du même courage pour évacuer les mêmes miliciens qui bloquent nos facs, notamment à Nantes, mettant ainsi en péril les partiels de bon nombre d’étudiants.

Le FN de la Loire-Atlantique s’étonne aussi du silence assourdissant des Républicains et de Laurence Garnier sur le blocus de la Fac. Pourquoi Laurence Garnier, si prompte à saluer l’évacuation de la ZAD, est-elle si discrète sur le blocus de la Fac et sur l’instrumentalisation de celle-ci pour loger les clandestins ?

La droite cautionne la politique d’insécurité et d’illégalité de Johanna Roland et de la préfète Nicole Klein, mais brigue la Mairie de Nantes… Elle ne changera rien. Seul le FN a toujours eu un discours cohérent et de vérité sur les zones de non-droit et la sécurité de nos concitoyens.

► SUR CE MÊME THÈME

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *