Le scandale des faux-papiers au service de l’état civil de Nantes

800-440px-Passeport

Communiqué de presse du Front national (FN) de Loire-Atlantique

La police vient de mettre à jour un réseau d’immigration clandestine qui permettait à ses clients d’obtenir indûment la nationalité française en trompant le Service central de l’état civil (SCEC) de Nantes, selon une source policière.

Ce réseau produisait des dossiers falsifiés à la demande de complices, à l’intérieur même du SCEC nantais. On ignore combien d’individus ont fraudé pour obtenir la nationalité française, mais on sait que plus d’une centaine de personnes auraient fait appel à ce réseau. À la tête de cette filière clandestine, un Sénégalais connu des services de police dont le patrimoine s’élèverait à plusieurs centaines de milliers d’euros, grâce à des facturations d’obtentions de papiers français allant jusqu’à douze-mille euros.

Le Front national (FN) de Loire-Atlantique exige des condamnations exemplaires pour les membres de ce réseau criminel. Nous serons notamment très vigilants concernant le cas agents du SCEC de Nantes complices de ce trafic indigne. Il demande en outre que les individus convaincus d’avoir fraudé pour obtenir des papiers soient déchus de leur nationalité française, indûment acquise, et expulsés du territoire national.

► SUR CE MÊME THÈME

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *