Les beaux jours à La Baule

Tribune de Didier Vernet, conseiller municipal de La Baule-Escoublac, dans La Baule Flash

Souhaitons la bienvenue aux vacanciers qui sont de retour à La Baule, et à ceux qui découvrent pour la première fois notre ville cet été. Espérons que la météo leur permettra de profiter au maximum des plaisirs de la plage et des joies offertes par notre station balnéaire.

Pourtant, nous savons que les habitants et les touristes ne viennent pas seulement à La Baule pour son soleil. Ce qu’ils espèrent trouver, c’est aussi une qualité de vie qu’on ne trouve pas ailleurs, une certaine tranquillité qui leur permettra de passer des vacances familiales loin des nuisances de la délinquance et de l’immigration, qui gâchent souvent leur quotidien.

Or, il faut bien admettre que cette qualité de vie se dégrade un peu plus chaque année, y compris à La Baule : multiplication des cambriolages, agressions, « incivilités », manifestations de plus en plus ostensibles du communautarisme musulman, etc. Ceux qui ont longtemps cru que notre station resterait épargnée par les maux qui touchent le reste du territoire déchantent aujourd’hui.

C’est pourquoi, à La Baule aussi, le Front national poursuit sans relâche son travail. Notre liste siège dans toutes les commissions municipales, dans un maximum d’instances dans les comités de quarter : Escoublac, La Baule-les-Pins, Le Guézy, Beslon-Salines…

Les beaux jours attendus sont surtout ceux d’un vrai changement politique, changement qui dépendra de nous, et non de la météo. Nous comptons sur les Baulois pour confirmer, lors des futures élections régionales de décembre, nos bons résultats des dernières élections municipales (10 %) et départementales (20 %).

Après ces décevantes années européistes et immigrationnistes, les Baulois comme tous les Français attendent et espèrent une embellie.

Cette espérance a un nom. C’est l’espérance Bleu Marine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *