Les dons pour être élu PS, LR, UDI…

800-440px-Neveux-Potier-Gannat

Communiqué de presse de Pascal Gannat, candidat tête de liste du Front national (FN) aux élections régionales dans les Pays de la Loire

Il n’y a rien d’illégal à demander une participation financière à des colistiers. Mais est-ce moralement justifiable sur le plan démocratique ?

En Pays de la Loire, j’ai cependant estimé que nos candidats aux régionales n’étant pas, comme 90 % des colistiers des deux grandes listes, des élus déjà indemnisés pour leurs mandats, il serait anormal de les considérer comme des professionnels de la politique : aucun d’entre nous n’est un professionnel de la politique.

Nous sommes des citoyens, actifs ou retraités, qui nous engageons sur un combat civique et d’idées : par conséquent notre liste n’est pas un club dans lequel on peut entrer en payant une cotisation de membre pour six ans, ouvrant droit à des avantages, comme dans les nomenklatura des ex-pays communistes ou les conseils d’administrations des groupes du CAC 40..

Donc, il n’y a pas de ticket d’entrée, pas de droit de cuissage électoral.

Notre liste est financée par deux emprunts qui seront remboursés lorsque l’État aura remboursé selon les normes légales les frais engagés dans notre campagne.

Ainsi chacun, aisé ou pas, fortuné ou non, peut être candidat et élu : seule la compétence et l’expérience ont été prises en compte pour le choix et la composition des listes.

Le Front national ne vise pas à perpétuer ou renforcer des carrières personnelles, mais à présenter des solutions politiques aux grandes difficultés que rencontre la France.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *