Les écologistes, casseurs cagoulés

Communiqué de presse de Christian Bouchet, secrétaire départemental adjoint du Front national (FN) de Loire-Atlantique

Une émeute émaillée de nombreuses dégradations commises sur des biens privés et publics s’est déroulée à Nantes le 27 octobre en fin de journée.

Les auteurs des violences inqualifiables sont clairement identifiés, il s’agit de militants d’une fraction de la mouvance écologiste.

Cette mouvance écologiste est dans le même temps représentée au conseil municipal de Nantes où elle siège dans une coalition PS-PC-Écolos.

Comme Docteur Jekyll et mister Hyde, les écologistes sont donc à Nantes à la fois des casseurs cagoulés et des bobos en costume…

Pour Christian Bouchet, tête de liste de Nantes Bleu Marine au municipales de 2014 et futur candidat du Front national aux départementales de 2015, cette situation incarne bien l’ambiguïté du mouvement écologiste dans notre ville.

Comme tous les Nantais, Christian Bouchet attend des élus écologistes au conseil municipal de Nantes une condamnation claire des groupuscules écologistes qui, hier soir, faisaient régner la peur dans les rues de Nantes et qui la font régner, depuis plusieurs années, à Notre-Dame-des-Landes.

Christian Bouchet invite par ailleurs les élus écologistes au conseil municipal de Nantes à s’associer à lui pour intervenir auprès du Préfet de Loire-Atlantique afin que celui-ci demande au ministre de l’Intérieur qu’une procédure de dissolution soit ouverte contre les groupuscules violents d’extrême-gauche, écologistes, antifas et zadistes à l’oeuvre hier dans notre ville.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *