L’UE paupérise les Français

Picto-Arnautu

Communiqué de presse de Marie–Christine Arnautu, vice-présidente aux affaires sociales du Front national

La décision de la Cour de justice européenne d’annuler l’aide alimentaire aux plus démunis, sous la forme d’achat de denrées alimentaires et pour un montant d’environ 400 millions d’euros, ne fait qu’ajouter un drame supplémentaire au drame de la pauvreté et de la « misérisation » croissante de la population française.

Afin de sécuriser l’approvisionnement des associations caritatives, Marie-Christine Arnautu, vice-présidente du Front national en charge des affaires sociales, demande que les sommes destinées à la France dans le cadre du Programme européen d’aide aux plus démunis (PEAD) soit environ 73 millions d’euros, soient déduites de la contribution de la France au budget de l’UE et versées au Programme national d’aide alimentaire (PNAA) qui désormais devra prendre le relais.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *