Non à la réforme du collège !

Communiqué de presse de Florian Philippot‏, vice-président du Front national (FN), député français de l’Est au Parlement européen

Il faut soutenir ce jour l’opposition des enseignants et parents d’élèves à la funeste réforme du collège portée par la ministre Vallaud-Belkacem.

S’inscrivant dans le courant pédagogiste le plus ringard, celui qui irrigue le PS et l’ex-UMP depuis tant d’années, cette réforme va porter un nouveau coup aux cours fondamentaux, notamment à l’apprentissage du français, sous prétexte « d’interdisciplinarité » et va fracturer l’Éducation nationale via l’autonomie renforcée des établissements. Le sort réservé au latin, réduit à rien ou presque, est lui indigne d’un pays de culture comme la France.

Nous demandons l’annulation de cette réforme et une rupture dans les politiques menées.

La note doit être maintenue, comme un indicateur au cœur de toute politique méritocratique.

L’accent doit être mis sur le cours magistral, qui doit se concentrer sur les savoirs les plus essentiels, en particulier le français, les sciences exactes et l’histoire. L’Histoire de France doit aussi être enseignée dans ses gloires, et non présentée sous l’angle négatif de la repentance. Le latin et le grec doivent être préservés, pour la culture générale de chacun et comme éléments utiles d’éclairage du présent.

Autorité doit être redonnée aux professeurs, par un soutien plus affirmé de la part de leur hiérarchie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *