Notre-Dame-des-Landes : le FN veut « un référendum élargi »

800-440px-OuestFrance-2

Article de Ouest-France du 14 décembre 2017


Le FN44 a fait évoluer sa position. Sur le fond, le parti est toujours contre le transfert de l’aéroport de Nantes, mais il ne demande plus le respect du vote des habitants de Loire-Atlantique en faveur du « Oui » à Notre-Dame-des-Landes. Il prône « un référendum élargi » à la Bretagne et aux Pays de la Loire.

Après la remise du rapport des médiateurs, le 13 décembre, le Front national de la Loire-Atlantique déclare : « L’aéroport de Nantes Atlantique est suffisant et peut-être agrandi avec un allongement de piste. Il est suffisant pour aller jusqu’à dix millions de voyageurs, comme l’aéroport de Stuttgart… » Il estime que « les collectivités endettées ne peuvent supporter le coût du transfert vers Notre-Dame-des-Landes, sans compter qu’il faut ajouter deux franchissements de la Loire (un milliard d’euros), et que les études sur ces nouveaux ponts ne font que commencer. »

Le FN a toujours été favorable, sur le fond, au maintien de l’aéroport de Nantes. Mais après le vote des habitants de la Loire-Atlantique en faveur du transfert, en juin 2016, il avait réclamé le respect de la consultation. Car « le peuple a toujours raison », avait expliqué Marine Le Pen.

Le FN44 parle désormais d’une consultation « tronquée de par son périmètre, qui doit être élargi à tous les payeurs, et donc à la Région Bretagne, ainsi qu’à l’ensemble des départements des Pays de la Loire ».

Il ajoute par ailleurs que, quoi qu’il arrive, « l’évacuation de la ZAD est une nécessité » .

► SUR CE MÊME THÈME

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *