Notre-Dame-des-Landes : Le « Non » des élus régionaux Front national

800-440px-Bouchet-Gannat-Pennelle-Goychman-Rigné

Article de Média web du samedi 18 juin 2016

Les élus tenaient une conférence de presse hier à Nantes. Sans ambiguïté, les présidents de groupe Pascal Gannat pour les Pays de la Loire et Gilles Pennelle pour la Bretagne ont réaffirmé leur opposition à ce projet et ont appelé à voter non à la consultation du 26 juin prochain.

Pour le FN les raisons de ce choix sont à la fois techniques et financières. « Le transfert de l’activité de Nantes Atlantique vers Notre-Dame-des-Landes ne trouve aucune justification liée à la configuration de l’aéroport actuel. Celui-ci n’est ni dangereux, ni saturé ni générateur de nuisances, sonores ou autres. Les arguments employés par les promoteurs de ce projet ne servent qu’à accréditer son côté « utilité publique » qui permet de le financer aux moyen de l’argent des contribuables, nationaux et régionaux. »

« Ce projet est surtout un projet immobilier, destiné à urbaniser cinq cents ou six cents hectares d’une zone située à moins de sept kilomètres du centre-ville de Nantes, qui offre la possibilité de construire aussi bien des logements que des locaux commerciaux. » précise Jean Goychman.

Le FN souligne « qu’il n’est pas normal de demander aux institutions publiques de financer ce qui doit rester purement privé ». Il regrette que la consultation se limite aux seuls électeurs de la Loire-Atlantique, alors que les habitants des deux régions sont mis financièrement à contribution.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *