Notre programme pour Saint-Nazaire

550px-Soutien

Programme municipal Saint-Nazaire Bleu Marine

PDF téléchargeable ici (929 Ko)

 

CHARTE D’ACTION MUNICIPALE DU RBM, AU SERVICE DU PEUPLE FRANÇAIS

« Attaché à l’égalité devant la loi de tous les citoyens français sans distinction d’origine, de race ou de religion, le Front national défend la souveraineté nationale et l’indépendance de la nation. Attaché à la liberté d’expression et d’opinion, le Front National est favorable au gouvernement du peuple, par le peuple et pour le peuple. »

Statuts du Front national (article 3)

     Dans le cadre des élections municipales de mars 2014, le Front National réaffirme sa volonté de constituer une véritable alternative politique, nationale et locale, et d’œuvrer au redressement de notre pays, victime d’une politique mondialiste ultra-libérale menée depuis plusieurs décennies.

     Le Front national défendra rigoureusement la laïcité républicaine dans tous les secteurs de la vie municipale (cantines scolaires, piscines municipales, vie associative, etc.)

ÉCONOMIE, TRAVAIL

Favoriser l’attractivité économique de la commune, défendre les commerces de proximité et les services publics

• Commerces et entreprises

     À la date de début janvier, nous avons recensé 86 commerces fermés. Des entreprises telles que Gad et Baudet ont fermé leurs portes. Marper est en redressement judiciaire. L’hémorragie doit cesser. Nous proposons :

  • la mise en place d’une réelle synergie entre la municipalité et les acteurs locaux (Chambre de commerce et d’industrie, associations de commerçants, chambres des métiers, entreprises, etc.) pour redynamiser le tissu économique local
  • une incitation fiscale pour les commerces et les entreprises,
  • un droit de préemption commerciale sur l’installation de commerces,
  • la mise en place d’une réelle stratégie d’implantation des commerces de proximité pour l’intérêt des habitants,
  • d’encourager les animations commerciales pour faire revivre le centre-ville le week-end (communication, affichages sur panneaux, diffusion radio, Saint-Nazaire TV, etc.),
  • l’ouverture des commerces le dimanche, sous réserve d’accords salariés satisfaisants (en partenariat avec l’inspection du travail),
  • de valoriser les entreprises ayant créé le plus d’emplois sur l’année,
  • pour tout appel d’offres de la mairie, de favoriser les entreprises locales.

• Redynamiser les marchés de quartier

    Aujourd’hui, les habitants désertent leurs marchés de quartiers et les commerçants n’y trouvent plus leur compte. Pourtant, la proximité est primordiale pour un mieux-vivre au quotidien et en particulier pour les personnes âgées ou les personnes en situation de handicap. Nous proposons :

  • la gratuité des emplacements pour les nouveaux commerçants pendant une durée fixée au préalable,
  • une communication de la ville à ce sujet.

• Projets

     Une ville dynamique, c’est une ville qui sait oser, entreprendre, créer. Nous proposons :

  • de favoriser la création de pôles universitaires de recherche/développement/entreprises (nouvelles technologies, énergies renouvelables, architecture, etc.). Il faut également une étude sur l’aménagement du site de l’ancien hôpital.

ARGENT PUBLIC

     Il faut refuser toute augmentation de la fiscalité pendant toute la durée du mandat, et préparer la baisse, lutter contre les gaspillages, les dépenses fastueuses et inutiles.

     Il appartient à toute municipalité de faire attention à chaque euro dépensé, comme le ferait n’importe quel bon père ou bonne mère de famille. En effet, pour assurer la tranquillité et la sécurité de son foyer, le père ou la mère de famille ne fera pas de dépenses inconsidérées. Nous proposons :

  • de pourvoir aux besoins des concitoyens avant d’envisager des projets ne répondant pas à une priorité incontournable,
  • la création d’une Cour des comptes ayant pour mission l’évaluation de l’efficacité des dépenses municipales :
  • – pertinence des chargés de mission,
  • – délégation de contrats aux entreprises privées alors que l’on a les compétences en interne,
  • – flotte de véhicules
  • la mise en place de ventes aux enchères locales du matériel municipal réformé, ouvertes aux entreprises du bassin nazairien,
  • de favoriser, dans la mesure du possible, les démarches administratives par Internet. Cela permettra un gain de temps, d’argent et facilitera la vie de bon nombre de concitoyens (horaires d’ouverture de la mairie par rapport aux travailleurs, files d’attentes supprimées pour les personnes âgées ou les personnes en situation de handicap…)

SÉCURITÉ

Agir pour assurer la tranquillité et la sécurité, première des libertés.

     Faire ses courses, se promener ou profiter paisiblement d’un square sont des droits légitimes pour tout habitant d’une ville, d’un quartier. D’ailleurs, les journaux relatent régulièrement des agressions corporelles ou des actions de vandalisme. Saint-Nazaire est victime d’une dizaine de braquages depuis début septembre 2013. Vivre en sécurité n’est pas complètement utopique, à partir du moment où l’on s’en donne les moyens. Nous proposons :

  • l’installation de caméras de surveillance sur les points sensibles de la ville,
  • la création d’une police municipale. Elle aura plusieurs missions, telles que :
  • – la sécurisation des personnes, des biens et des bâtiments en partenariat avec les habitants
  • – l’enlèvement rapide des voitures « ventouse » dès repérage ou signalisation par les habitants, par civisme
  • – l’expulsion des squatteurs et la fermeture des lieux.
  • la création d’un service encadrant les personnes ayant commis des incivilités (travaux d’intérêt municipal). Ils participeront à l’entretien des installations et espaces publics,
  • la mutation des missions des agents de sécurité de la voie publique (ASVP) en îlotiers,
  • la présence de la police municipale dans les lieux sensibles de la ville,
  • des sanctions pour les taggueurs de rues et les personnes dégradant les biens publics ou privés (verbalisation ou TIM),
  • une sécurisation aux entrées et sorties des écoles, à la demande des établissements.

SOCIAL

Assurer la transparence totale des critères et procédures d’attribution des logements sociaux

     À l’heure où beaucoup de nos concitoyens connaissent des périodes de chômage, où les familles sont étranglées financièrement, on ne peut accepter l’opacité régnant autour des instances de décision et des critères d’éligibilité aux aides. Nous proposons :

  • la transparence sur les personnes constituant la commission d’attribution des logements sociaux de la Silène (Office public de l’habitat de Saint-Nazaire),
  • la transparence sur les critères d’éligibilité aux logements sociaux et aides du Centre communal d’action sociale (CCAS),
  • la priorité locale pour l’accès aux logements sociaux, tout en prenant en compte les cas d’extrême urgence,
  • la priorité nationale pour l’octroi des aides sociales,
  • la suppression de l’accès aux aides municipales pour les délinquants multirécidivistes.

• Projet

Nous proposons la création d’une ferme municipale éducative et interactive :

  • participation/création d’un groupement de producteurs locaux,
  • production destinée aux collectivités,
  • accès et participation pour les associations,
  • embauche de personnes en réinsertion par le travail,
  • en partenariat avec les associations de Saint-Nazaire, missions de travailleurs en situation de handicap en détachement,
  • missions pour les travaux d’intérêt municipaux.

URBANISME

     Promouvoir un urbanisme respectueux de l’architecture locale et du patrimoine

• L’urbanisme

     Malgré la crise de l’immobilier, la diminution de la population (- 1800 habitants entre 2006 et 2011), la municipalité est dans une frénésie de construction. Chaque Nazairien a pu voir émerger des immeubles dans tous les quartiers. Des immeubles qui ne font pas le plein et qui sont controversés d’un point de vue esthétique. Nous proposons :

  • un audit du parc immobilier, ce qui permettra d’avoir une politique de développement plus proche des besoins réels (arrêt ou poursuite des futures constructions d’immeubles suivant les quartiers),
  • de stopper les projets dégradant esthétiquement notre ville, au profit d’une architecture de caractère (rendre une âme aux quartiers et conserver celle du centre-ville),
  • pour les projets architecturaux, de favoriser les professionnels locaux (conception, réalisation).

• Le patrimoine

     Notre passé fait de nous ce que nous sommes aujourd’hui et nous serons demain. La ville de Saint-Nazaire a une histoire et un patrimoine riches. Après plus de trente ans de mandats, monsieur Batteux, son adjoint à l’urbanisme et son équipe, ont le triste bilan de n’avoir pu les valoriser et de les avoir plutôt défigurés. Nous, nous sommes fiers d’être Nazairiens, et ne voulons pas nous cacher de notre histoire. Nous proposons :

  • la réhabilitation des immeubles, maisons de caractère et bâtiments historiques,
  • la réhabilitation du patrimoine nazairien (statues et sculptures dorment actuellement sous des bâches, dans les hangars de la ville).

Base sous-marine

  • Réalisation d’un audit sur le coût réel de maintien de la base sous-marine
  • Vérification de sa salubrité et sa dangerosité par un organisme compétent et indépendant
  • Au terme de cet audit, organisation d’un référendum sur son devenir
  • Appel d’offre envisagé pour embellir le port
  • Réalisation d’un audit concernant l’intérêt de garder la glacière du pont levant. À la place, nous envisageons une place publique :  Parking pour le VIP et le LIFE  Espace d’accueil pour des cirques, fêtes foraines ou autres manifestations

• Projet

À ce jour, nous constatons un manque de cohérence des flux de circulation pédestre. Nous étudierons un parcours permettant de relier la place du commerce au Ruban Bleu.

VIE ASSOCIATIVE

Refuser toute subvention et toute aide à des organisations ou projets communautaristes

     Rappelons-le, la France est un état laïc, donc nous n’avons pas à faire de favoritisme concernant des lieux de culte ou le soutien à des associations d’orientation religieuse ou communautariste. Nous proposons :

  • une remise à plat des subventions aux associations,
  • une attribution du montant des subventions pour les associations en fonction des services rendus à la population,
  • un soutien particulier aux associations qui créeront une dynamique d’animation pour les habitants de Saint-Nazaire,
  • que la municipalité implique les associations dans des projets d’animations (marché de Noël, manifestations culturelles, historiques, sportives, artistiques, etc.)

ENFANCE, JEUNESSE

     Les enfants sont la force vivre de demain. Plus ils se sentiront en prise et en sécurité avec leur environnement scolaire, associatif, social, économique, plus ils pourront envisager sereinement de grandir, s’épanouir et plus tard, de s’installer à leur tour dans notre ville. Nous proposons :

  • une sécurisation aux entrées et sorties des établissements scolaires par la police municipale, sur demande des établissements scolaires,
  • dans le cadre des cantines scolaires, de développer le plus possible les partenariats avec les éleveurs, agriculteurs ou producteurs locaux et, dans le respect de la laïcité, l’interdiction des repas communautaristes,
  • la gratuité des places de parking aux heures d’entrée et sortie des établissements scolaires,
  • une étude sur le site de la Torpille pour créer un pôle d’animations et de loisirs en direction des jeunes,
  • le renforcement du nombre de jeux pour enfants sur les plages, squares, jardins, parcs paysagers, etc.

• Choix de métier pour nos jeunes

     L’avenir de nos jeunes est un élément essentiel à prendre en considération. Le Centre info jeunesse (CIJ) a un rôle important à jouer auprès d’eux. Mais, les moyens mis à la disposition de nos jeunes sont obsolètes. Nous proposons :

  • de nous appuyer sur les compétences du CIJ en le dotant de méthodes complémentaires pour rendre accessible l’information sur les métiers plus attractive et interactive.

• Réforme des rythmes scolaires

     La Liste Saint-Nazaire Bleu Marine ne peut que déplorer la précipitation dont a fait preuve monsieur Batteux et son équipe, quant à la mise en place brouillonne de la réforme des rythmes scolaires.

TOURISME, LOISIRS

Insuffler la vie au cœur de Saint-Nazaire et de ses quartiers

• Stationnement

  • Nous proposons la création de cartes de résidents gratuites pour les riverains dont les rues sont payantes,  d’instaurer les 30 minutes de stationnement gratuit, même pour ceux qui payent.

Vie des quartiers

  • Nous proposons une valorisation de tous les squares et jardins,
  • un soutien à l’implantation de commerces de proximité (boucherie, boulangerie, épicerie, café avec terrasse, etc.),
  • la création d’évènements festifs accessibles aux jeunes, aux familles, aux personnes âgées et aux personnes en situation de handicap.

• Ville-Port

 Nous proposons la création d’un pôle attractif – Port de plaisance (Saint-Nazaire Port d’attaches),  quai d’embarquement pour le départ de mini-croisières,  bars, restaurants,  boîte de nuit,  commerces.

• Mise en place d’un marché de Noël digne de ce nom

Depuis plusieurs années, nous avons assisté au déclin du marché de Noël. Étonnant qu’à quelques mois de l’échéance des élections, la municipalité met un coup d’accélérateur sur cette période ! Pourquoi ne pas l’avoir fait avant, alors qu’elle en avait largement le temps ? Pourquoi ne pas avoir utilisé le terme Noël ? Saint-Nazaire veut t-elle faire un concours avec Disneyland et ses fééries ? Mais ces derniers, au moins, utilisent encore le mot Noël ! Nous proposons :

  • des stands sélectionnés par la ville (qualité, diversité et artisans, créateurs locaux privilégiés)
  • des animations diverses et variées (visite du père Noël, promenade dans le traîneau du Père Noël, spectacles de rues, chorales…),
  • des concours de vitrines,
  • place François Blancho, le renforcement des illuminations sur la mairie, la transformation du bassin à jets d’eau devant la mairie en patinoire, des animations et stands sur la place, de la musique
  • des stands de nourriture (marrons chauds, chichis, gaufres, crêpes, galettes, saucisses…)

• Le Grand café

     Cette institution nazairienne est aujourd’hui un lieu ultra-élitiste boboïsant d’exposition œuvres contemporaines pour des artistes étrangers. Grands frais et peu d’impact.

  • Nous proposons la conservation de cet outil culturel, mais l’ouverture sur des œuvres plus compréhensibles par un large public. Invitation d’artistes locaux, régionaux et nationaux.

• Sport

     La ville de Saint-Nazaire peut se féliciter de compter un nombre important d’associations sportives riches en diversité. Elle porte aussi en son sein des équipes nationales ou régionales en volley-ball, rugby, basket et boxe. Pour autant, elles sont toutes obligées d’assurer leur propre communication. Résultat : une information trop diffuse et illisible pour le grand public. Nous proposons :

  • le soutien de la ville à tous les niveaux, à toutes les associations sportives,
  • la négociation avec les clubs nationaux pour que des matchs d’envergure nationale puissent avoir lieu à Saint-Nazaire,
  • l’élargissement des créneaux d’ouverture au grand public pour la piscine Léo Lagrange.

• Création de manifestations thématiques

     Nous souhaitons développer des temps forts pour créer une cohésion citoyenne, qui soit :

  • sportive,
  • culturelle, historique,
  • celle des expressions artistiques.

• Réhabilitation de la Soucoupe

 Il faut rentabiliser la Soucoupe par une recrudescence des manifestations.  matchs ou galas sportifs (volley-ball, basket-ball, handball, boxe, gymnastique…),  meetings, foires-expositions,  spectacles.

• Renforcement des animations à Saint-Nazaire

 Nous proposons l’organisation d’une Foire à l’oignon, de braderies,  de déplacer la fête foraine, actuellement isolée devant la Soucoupe, sur la place de l’Amérique latine. Cela dopera l’attractivité du Ruban Bleu,  une course de garçons de café,  des fêtes celtiques avec la participation du Bagad et du cercle celtique de Saint-Nazaire, ainsi qu’un carnaval,  la création d’un kiosque de musique au Parc paysager.

• Projets

     Saint-Nazaire a un riche passé de station balnéaire. D’ailleurs, M. Batteux n’a-t-il pas fait campagne pour renommer la ville en « Saint-Nazaire-sur-Mer » ? C’est la preuve que la municipalité actuelle a bien pris en compte cette histoire. Mais comme d’habitude, ce n’est pas suivi de faits réels et palpables. Nous voulons redonner des lettres de noblesse à notre ville. Au-delà des mots, il faut du concret. Nous proposons :

  • la création d’un paquebot-hôtel avec casino au rez-de-chaussée sur le front de mer de Saint-Nazaire, et l’installation d’une thalasso dans le même complexe. La ville fera l’appel d’offre et soutiendra les entreprises qui souhaiteront réaliser ce projet.
  • de faire de Saint-Nazaire le point de départ de croisières ou mini-croisières :
  • – croisières Côte-d’Amour ou Côte de Jade, en partenariat avec les villes côtières,
  • – fluviales, en remontant la Loire sur des péniches aménagées,
  • – maritimes, en longeant les côtes vers le Morbihan, le Finistère ou en redescendant vers la Vendée, la Charente-Maritime.

 CIRCULATION, AMÉNAGEMENT DU TERRITOIRE

• Circulation

 Aux heures de pointe, la circulation est sclérosée entre le rond-point Océanis et le rond-point de Cran Neuf. Il faut d’urgence repenser ce goulet d’étranglement et restaurer une fluidité du trafic,  Il faut une amélioration du plan de circulation du centre-ville (exemple : circulation à double-sens rue d’Anjou)  Il faut une amélioration de la qualité de la voirie dans le centre-ville et les quartiers (trottoirs trop hauts ou défoncés)  Il faut une restructuration de l’entrée Nord de la ville (boulevards Paul Leferme, Émile Zola, Ville-Halluard…)

• Aménagement du territoire

     Le quartier de la gare est l’entrée principale de la ville de Saint-Nazaire. Pour autant, elle n’a plus aucun cachet à cause des travaux qui se sont succédé. Nous devons réhabiliter ce quartier. Nous proposons :

  • de mettre en place une commission en lien avec la SNCF,
  • de mettre en concurrence des architectes et des écoles d’architecture avant réalisation des travaux. Nous inviterons également les Nazairiens à voter pour le projet qu’ils estiment le plus beau ou représentatif de notre ville.

Propreté des voies publiques

     Lors de nos tractages sur les marchés de la ville ainsi que par le biais des réponses au questionnaire « Les habitants de Saint-Nazaire ont la parole », nous avons eu un retour important concernant la propreté des rues, et particulièrement au sujet des déjections canines. Nous proposons :

  • le soutien d’un projet permettant de développer et fabriquer des engins à énergie renouvelable (synergie université/entreprises),
  • la verbalisation des propriétaires de chien peu respectueux des autres.

• Projet

 Nous proposons l’étude du plan de stationnement urbain dans le centre-ville de Saint-Nazaire et ses quartiers, afin d’aménager des places de parkings pertinentes pour les personnes en situation de handicap,  Le renforcement du nombre de toilettes publiques sur les pôles les plus fréquentés.

ÉCOLOGIE

L’écologie est un idéal de vie au quotidien, où chaque habitant peut, par ses actions, contribuer à un ensemble

     C’est pour cela que pour nous, l’écologie doit faire partie des programmes de tout parti politique, et non pas se constituer en un parti politique. Nous proposons :

  • de favoriser le développement d’énergies renouvelables et l’isolation des bâtiments sur les différents sites possibles de la ville (projets publics et privés),
  • un soutien et une participation au développement du projet à Saint-Marc-sur-Mer sur le bio-pétrole,
  • d’encourager le développement de bio-gaz (récolte des déchets alimentaires), qui grâce à la mobilisation des habitants et l’appui des grandes surfaces, peut faire rouler des bus ou des voitures,
  • qu’une attention particulière soit portée sur les stations d’épuration de la ville. En effet, Saint-Nazaire a connu des baisses importantes de la qualité de ses eaux, puisqu’elles ont été non conformes aux normes chimiques en 2012 à cause du chlorfenvinphos (pesticide). Il était également relevé la présence de fer total, de spores et bactéries anaérobies sulfito-réductrices. Nous serons aussi vigilants sur la présence de résidus médicamenteux, nocifs pour la santé,
  • de préserver, dans la mesure du possible, la diversité des espèces végétales sur tout le territoire nazairien et des spécificités locales.

VIE DÉMOCRATIQUE

     Il faut consulter la population, éventuellement par l’organisation de référendums locaux, sur tous les projets importants.

     Aujourd’hui, à Saint-Nazaire, la démocratie n’existe plus. La ville est gérée par la gauche depuis quatre ving-dix ans et monsieur Batteux en est le maire depuis trente. Aux conseils municipaux, l’opposition adopte une attitude molle, et la salle du conseil ne permet pas d’accueillir un large public. Nous voulons rendre la parole aux Nazairiennes et Nazairiens. Nous proposons :

  • que le conseil municipal soit un réel lieu d’échanges et de débats. Nous réaménagerons la salle du conseil pour qu’elle puisse accueillir un plus grand nombre de concitoyens,
  • l’aménagement d’un temps de parole libre pour le public, à la fin des conseils municipaux,
  • l’association des habitants aux projets de la ville. Les élus interviendront dans le cadre de réunions publiques mensuelles, permettant ainsi d’informer quartier par quartier des projets généraux et de quartier. Ce seront également des temps où les habitants pourront parler de leurs attentes, besoins et nous faire part de leurs idées,
  • la mise en place d’une boîte à idées réelle (urnes dans mairies annexes, points info de la ville) et virtuelle (sur le site Internet de la ville de Saint-Nazaire),
  • la création d’une commission « jeunes » avec voix consultative sur les projets de la ville.

Projet

     La ville de Sant-Nazer est bretonne. L’histoire, la toponymie, les vestiges l’attestent. Dans les années 1950-1960, le maire de Sant-Nazer François Blancho encourageait la direction des chantiers à inviter le Bagad ou le cercle celtique lors de cérémonies de départ des navires. Depuis les années 2000, STX a perdu beaucoup de son identité. La mer est l’avenir de la Bretagne et particulièrement de la Loire-Atlantique. Le « Made in Breizh » renforcera son potentiel économique et favorisera la synergie des cinq départements bretons. Nantes et la Loire doivent revenir à la Bretagne.

  • Prise de position sur le Gwen ha du, l’emblème de la Bretagne, sur le fronton de la mairie
  • Promotion de l’identité bretonne de la ville et de sa région

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *