Sur les conseils de quartiers nazairiens

Tribune libre de Stéphanie Sutter, conseillère municipale et de quartier de Saint-Nazaire

Le 11 décembre au soir, à l’Agora, se tenait la réunion de lancement des nouveaux conseils de quartiers de Saint-Nazaire

Le discours d’introduction du maire, David Samzun aura bien sûr permis, et je n’en suis pas surprise, d’accueillir tous les habitants et représentants d’associations, mais aussi de s’en prendre une fois de plus aux élus du Front national. Même s’il ne les a pas cités, le message était clair : « Certains élus ne se sont pas privés de se présenter aux conseils de quartiers. » ; « Tous nos élus de la majorité ne se sont pas présentés, parce qu’ils ne voulaient pas prendre la place d’un habitant. » ; « Nous en appelons à tous pour avoir une vigilance collective pour que ces conseils ne deviennent pas une tribune politique ou qu’ils ne soient pas manipulés par ces personnes. »…

Ce que David Samzun oublie, c’est que nous sommes certes des élus, mais avant tout, des habitants de Saint-Nazaire, et c’est bien dans ce cadre que nous avons déposé nos candidatures. Ce qu’il oublie également, c’est qu’à aucun moment, il n’y a eu d’ouverture possible lors des nominations aux commissions diverses et variées. Tout a été parfaitement verrouillé par la majorité.

Laurianne Deniaud rappelait par ailleurs la devise de la ville de Saint-Nazaire « Aperit et nemo claudit » (Elle ouvre, et personne ne ferme.) La majorité se ferme pourtant aux trois élus FN et surtout, aux plus de 3300 électrices et électeurs nazairiens. Belle image de tolérance et de fraternité !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *