Où est la prétendue opposition à l’invasion migratoire validée par Johanna Rolland ?

800-440px-Migrants

Communiqué de presse d’Éléonore Revel et Arnaud de Rigné


Voilà plusieurs mois que les milices d’extrême gauche cherchent à installer les migrants clandestins un peu partout à Nantes.

Cette véritable invasion migratoire (après l’Université, c’est une maison de retraite a été envahie avec la complicité de la municipalité socialiste) n’a pas véritablement suscité d’indignation auprès de la prétendue « opposition » au sein du conseil municipal de Nantes.

Le Front national (FN) de la Loire-Atlantique tient donc à rappeler qu’il est la seule réelle opposition à cette politique visant à héberger des migrants clandestins qui n’ont respecté aucune règle, et qui en plus ont participé aux dégradations du château du Tertre. Cette opposition se matérialisera lors des prochaines élections municipales, lors de laquelle les Nantais devront décider si oui ou non ils acceptent une telle invasion migratoire dans notre commune.

► SUR CE MÊME THÈME

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *