Pacte pour la ruralité : le FN dénonce une inégalité de traitement des jeunes

800-440px-Nicot

Communiqué de presse de Pascal Nicot, vice-président du groupe Front national-Rassemblement Bleu Marine (FN-RBM) au conseil régional des Pays de la Loire

Dans le cadre du Pacte pour la ruralité voté jeudi dernier, la mesure 33 prévoit d’octroyer à titre expérimental une aide de 400 euros pour financer une partie de l’obtention du permis de conduire ou du Brevet d’aptitude aux fonctions d’animateur (BAFA) à tout jeune de 17 à 21 ans qui s’engage à donner de son temps pour aider, en zone rurale, les seniors à s’approprier l’outil numérique.

Tout jeune, pas tout à fait, car en sont exclus les jeunes dont les parents ou eux-mêmes ont un quotient familial supérieur à 550 euros, ce qui extrêmement bas. Le groupe FN-RBM, qui salue cette initiative intelligente a déposé un amendement pour étendre cette mesure à tous les jeunes, sans condition de ressources, considérant que tout travail utile mérite une gratification égale.

Or, à notre plus grand regret, les voix des élus républicains se sont unies à celles des socialistes et écologiques pour rejeter cet amendement. Le groupe FN-RBM va continuer à travailler en commissions pour essayer de convaincre la majorité du bien fondé de cet amendement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *