Procréation médicalement assistée sans père : le droit des enfants bafoué

800-440px-Invitro

Communiqué de presse d’Éléonore Revel, secrétaire départemental adjointe du Front national (FN) de la Loire-Atlantique


Le Front national  (FN) de la Loire-Atlantique tient à rappeler sa ferme opposition à ce projet du gouvernement d’ouvrir la procréation médicalement assistée aux femmes seules ou en couple.

Au nom des droits de l’enfant à avoir un père et une mère, nous pensons qu’il est dangereux de nier le besoin de complémentarité dans la famille et dans la construction de l’enfant, et nous tenons à rappeler que c’est une injustice sociale que d’imposer à ces enfants la non-filiation paternelle. Nous mettons en garde sur le fait qu’au nom de la « justice sociale » et de l’égalité entre les femmes et les hommes, le Gouvernement légiférera sur la gestation pour autrui, et donc sur la marchandisation des corps, qui est une nouvelle forme d’esclavagisme.

Le FN saura faire entendre sa voix à l’Assemblée nationale pour défendre le droit des enfants, et défendre ainsi les plus faibles, ce qui doit toujours être le point de vue du législateur.

► SUR CE MÊME THÈME

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *