Pour un concours de la plus belle crèche artisanale à l’Hôtel de Région

800-440px-Crèche

Lettre ouverte du groupe Front national-Rassemblement Bleu Marine au conseil régional des Pays de la Loire à Christelle Morançais, présidente


Madame la présidente,

En période de Noël, la traditionnelle crèche est un très beau symbole d’unité et de solidarité familiale. En témoignent le succès populaire de toutes les crèches installées dans divers emplacements publics de France. Pour reprendre les mots de monsieur Bruno Retailleau, la crèche est « un symbole qui, très au- delà de son caractère cultuel auquel les chrétiens sont légitimement attachés, fait partie intégrante de notre patrimoine culturel commun ». En ces temps troublés d’insécurité physique, culturelle et économique, les Français ont besoin de se rassembler autour de symboles qui touchent leur cœur.

L’année dernière, nous avions demandé à l’exécutif régional de bien vouloir installer une crèche de Noël dans le hall d’accueil de l’Hôtel de région. L’exécutif nous avait répondu par la négative, au prétexte qu’il n’y avait pas de tradition de crèche dans cette collectivité. Or, l’argument nous avait paru un peu faible. Pour rappel, la crèche du conseil départemental de Vendée n’était pas non plus une « tradition » avant, justement, d’en devenir une. La tradition n’est-elle pas, après tout, un progrès qui a réussi ? Comme nous le rappelle feu l’écrivain témoin du siècle, Jean d’Ormesson, décédé aujourd’hui : « la plus haute tâche de la tradition est de rendre au progrès la politesse qu’elle lui doit et de permettre au progrès de surgir de la tradition comme la tradition a surgi du progrès ». À vous, madame la présidente, d’instaurer un nouveau progrès !

Par ailleurs, il ne faut pas oublier que le christianisme est né après le Christ. La dimension symbolique de la crèche réside surtout dans la naissance d’une civilisation dont les valeurs serviront de base à ce qu’on appelle « l’Occident » et qui dépasse l’aspect « confessionnel » souvent mis en exergue sur ce sujet par ceux qui ont une conception abusive de la laïcité. Nous convenons que la justice française est parfois tatillonne avec le principe de neutralité religieuse. Toutefois, la décision du Conseil d’État en date du 9 novembre 2016 établit que l’installation d’une crèche de Noël, à titre temporaire, à l’initiative d’une personne publique dans un emplacement public, est possible du moment qu’elle présente un caractère culturel et festif. Votre collègue Laurent Wauquiez a d’ailleurs présenté le lundi 4 décembre une jolie exposition de santons dans le hall du conseil régional d’Auvergne Rhône Alpes.

Pour nous la véritable tradition réside dans une capacité sans cesse renouvelée de créer des formes nouvelles sur des principes immémoriaux, patrimoniaux ou anthropologiques. Nous ne dérisions pas rester figés dans des stéréotypes fixistes. Aussi, pour exprimer la vitalité de cette tradition culturelle, il serait intéressant et novateur de lancer un concours vers des artisans Ligériens pour la production d’une œuvre, traditionnelle ou moderne, qui exprime toute la beauté symbolique de la crèche de Noël.

Nous vous prions de croire, madame la présidente, à l’expression de nos respectueuses salutations.

► SUR CE MÊME THÈME

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *